Génétique des cardiopathies rythmiques et dégénératives

par Solena Le Scouarnec

Thèse de doctorat en Médecine. Génétique moléculaire

Sous la direction de Jean-Jacques Schott.


  • Résumé

    Les progrès réalisés dans le domaine de la génétique et la physiopathologie des cardiopathies ont été considérables ces dernières années grâce à des approches familiales et des approches sur de grandes cohortes de patients. Cependant ces pathologies sont souvent hétérogènes et le diagnostic moléculaire n'est posé que dans 55 à 70% des cas pour les arythmies héréditaires et est quasiment inexistant pour les pathologies valvulaires en particulier pour les atteintes aortiques. La première partie de ce travail a consisté à étudier des troubles du rythme cardiaque primaires responsables de mort subite sur c��ur sain. Dans ce domaine, mes recherches ont notamment permis de préciser le rôle de l’ankyrine-B dans la dysfonction sinusale et d’améliorer la compréhension des relations génotype-phénotype des mutations du gène ANK2, d’identifier un premier locus pour un nouveau syndrome de repolarisation précoce maligne, et un nouveau gène, SCN1B, pour le syndrome de Brugada et les troubles de conduction. La seconde partie de ce travail a porté sur le rétrécissement aortique calcifié, une pathologie d'étiologie indéterminée vraisemblablement liée au vieillissement. Par une approche d'épidémiologie génétique, nous avons montré l'existence de formes familiales et entrepris l'étude génétique d'une grande famille de 48 patients. Les travaux pour identifier le premier gène de cette pathologie sont en cours.

  • Titre traduit

    Genetics of arrhythmic and degenerative heart diseases


  • Résumé

    Major advances in genetics and pathophysiology of heart diseases have been achieved these last years using familial approaches and large cohort of patients. However these diseases are generally heterogeneous and molecular diagnosis is established in only 55 to 70% of cases for hereditary arrhythmias and is almost absent for valvular diseases and in particular for aortic valve affections. The first part of this work focused on primary arrhythmias responsible for sudden death on structurally normal hearts. In this field, my work showed the critical role of ankyrin-B in sinus node dysfunction and refined the knowledge of genotype-phenotype relations of ANK2 mutations. I also identified a first locus for a new malignant early repolarization syndrome, and a new gene, SCN1B, for Brugada syndrome and conduction disease. The second part of this work focused on calcific aortic valve stenosis, a disease with unknown etiology and probably age-related. By a genetic epidemiological approach, we identified familial forms of the disease and initiate genetic study of a large family of 48 patients. Characterization of the first gene of this disease is in progress.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (214-[61] f.)
  • Annexes : Bibliogr. 181-213 f. [643 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08 NANT 10-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.