Etude des interactions cellulaires et tissulaires au contact de surfaces implantaires

par Laurent Le Guéhennec

Thèse de doctorat en Odontologie. Biomatériaux

Sous la direction de Pierre Layrolle et de Yves Amouriq.


  • Résumé

    Le recours aux implants dentaires permet actuellement des réhabilitations prothétiques présentant de fort taux de succès cliniques. Ce succès repose notamment sur le développement de surfaces implantaires permettant des taux d'ostéointégration élevés. Le but des recherches menées au cours de cette thèse a consisté à caractériser l'effet de différentes surfaces sur l'ostéointégration des implants dentaires. Pour cela, nous avons tout d'abord étudié in vitro l'effet de différentes rugosités de surface sur une lignée de cellules ostéoblastiques, en recherchant également l'effet éventuel de la présence de résidus de particules de sablage à la surface de l'implant. Notre étude in vitro a également porté sur l'effet de la caractérisation nanométrique de surfaces en inox sur le comportement de ces cellules ostéoblastiques. Enfin, nous avons caractérisé in vivo l'ostéointégration de trois des états de surface rugueux que nous avions préalablement étudiés in vitro. L'ostéointégration obtenue a aussi été comparée à celle d'implants recouverts d'un fin revêtement biomimétique de phosphate de calcium. Ces études ont permis de souligner la complexité des interactions cellulaires et tissulaires avec différents états de surface implantaires. L'ensemble de ce travail a montré l'importance de contrôler la rugosité de surface implantaire afin de favoriser l'ostéointégration.

  • Titre traduit

    Cells and tissues interactions with implants surfaces


  • Résumé

    Dental implants allow nowadays prosthetic rehabilitations with high clinical success. This success is based on the development of implant surfaces allowing high osseointegration rates. The aim of the studies performed during this thesis consisted in the characterization of the effect of different titanium dental implant surfaces on osseointegration. For this purpose, the in vitro behaviour of osteoblastic line cells has been characterized on different titanium surfaces presenting various roughness. An eventual effect due to the presence of residual blasting material has also been studied. The effect of roughness at the nanometer scale on stainless steel surfaces has also been investigated in vitro by using the same osteoblastic cells line. Then, the osseointegration of three different rough surfaces formerly studied in vitro has been evaluated by implantation in the femoral epiphysis of rabbits. The osseointegration has been compared to biomimetic calcium phosphate coated titanium implants. These studies have emphasized the complexity of the interactions between cells and surfaces. This work also demonstrates the importance of controlling the implant surface roughness in order to favour the osseointegration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (96-[39] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 74-94 f. [233 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08 NANT 04-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.