L'expérience territoriale éclairée par la pensée d'A.N. Whitehead : potentialité des régions conviviales et application à la région "Entre Vosges et Ardennes"

par Philippe Vaillant

Thèse de doctorat en Géographie humaine et économique

Sous la direction de Jean-Pierre Husson.

Soutenue le 13-12-2008

à Nancy 2 , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Temps, Sociétés (LTS) (Nancy-Metz) , en partenariat avec Centre d'Étude et de Recherche sur les Paysages (Nancy) (laboratoire) .


  • Résumé

    Les ingénieurs territoriaux, tout comme les architectes, urbanistes et géographes sont confrontés à l’expérience de transformation du territoire dans sa dimension matérielle et idéelle. Après une définition non dualiste de la notion d’expérience dans le sens de la pensée organique d’A.N. Whitehead, il est constaté dans les cinq approches de J. Degermann, G.Vial, B. Vachon, P.Calame, A.N. Whitehead, cinq invariants de l’expérience identiques. Est-ce seulement le fruit du hasard, ou d’une habileté intellectuelle ? Pour le savoir, il est mis au point un schéma de questionnement qui est appliqué à 15 démarches différentes. La convergence des approches se confirme. Mais comment ces 5 invariants fonctionnent-ils ensemble ? La partie II expose la pensée organique. Sur cette base scientifique & philosophique, confirmée par les expériences de B.Aspect (1992, 2002), peuvent être définis les notions de potentialité pure, hybride et réelle. Ces notions permettent de caractériser les objets géographiques. L’approche non dualiste est proche de celle d’Augustin Berque. Ces bases permettent d’appliquer à la géographie l’approche organique d’AN Whitehead et de constituer une boîte à outil territoriale et institutionnelle, dans le prolongement de la démarche initiée par W.Twitchett. Ces outils se conjuguent pour définir la région conviviale. Cette notion est appliquée de manière démonstrative à la région « Entre Vosges et Ardennes » pour ouvrir un regard sur l’Union Européenne (UE 27) en termes de région morphologique ou région conviviale, esquisser une évaluation de celles-ci pour la vingtaine d’autres régions sous-continentales, et exprimer l’intérêt pour les acteurs.

  • Titre traduit

    Territorial Experience enlightened by A.N.Whitehead's Thought : convivial Region's Potentiality and application to the Region "Between Vosges and Ardennes"


  • Résumé

    Civil engineers, just as architects, townplanners and geographers, are confronted with the experience of transformation of territory in its ideal as well as material dimensions. Following a non-dualist definition of the notion of experience according to the organic thought of A.N.Whitehead, it can be pointed out that also in the approaches of other authors : J.Degermann, G.Vial, B.Vachon, P.Calame, there are five invariables within this notion. Is it only coincidence, or just an intellectual exercise? To reply to these questions, a research protocol has been adopted and applied to fifteen different approaches. The convergence of approaches confirms itself. But how do these five invariables work together? Part II firstly presents “organic thought”. On this scientific and philosophical basis, confirmed by the experiments of B.Aspect (1992, 2002) can be defined the notions of pure, hybrid and real potential. These notions enable the characterisation of geographical objects. This non-dualist approach is close to that of Augustin Berque. These bases enable application of the organic thought of A.N.Whitehead to geography and to constitute a territorial and institutional “tool box”, in prolongation of the approach initiated by W.Twitchett. These tools conjugate to define the convivial region. As a demonstration, this notion is applied to the region “Between Vosges and Ardennes”, in order to open a perspective on the European Union (EU27) in terms of morphological region or convivial region. This in turn enables a preliminary evaluation of such potential regions for around twenty other sub-continental entities and also to explain the significance for the actors involved.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.