La Russie entre fédération et empire : contribution à la définition constitutionnelle de l'Etat russe

par Raphaëlle Lirou

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Stéphane Pierré-Caps.

Le président du jury était Vlad Constantinesco.

Le jury était composé de Jean-Denis Mouton.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Massias, Richard Ghevontian.


  • Résumé

    A partir des concepts de fédération et d’empire et à travers une analyse historique et juridique, ce travail tente de répondre à certaines interrogations sur la nature étatique de la Russie. Si ce pays est formellement un Etat fédéral depuis l’adoption de la Constitution du 12 décembre 1993, la pratique constitutionnelle montre la difficulté de cet Etat à concilier diversité et unité et à respecter les principes du fédéralisme. Il est d’ailleurs plus juste de parler pour la Fédération de Russie de processus fédéraliste en cours que de système fédéral clairement établi. Ainsi peut-on constater qu’à une première période placée sous les signes de la désunion et de l’« extraconstitutionnalisme » a succédé une période de reprise en main par le pouvoir central, au nom d’une « reconstitutionnalisation » des rapports fédératifs mais souvent au détriment des valeurs de liberté et d’association propres à l’idée fédérale. Finalement, seule l’histoire millénaire de la Russie peut expliquer les résurgences impérialistes de cet Etat. La Russie millénaire a, en effet, été marquée par un fédéralisme que l’on peut qualifier d’« inauthentique » et qui fut principalement représenté par la figure de l’empire, que celui-ci ait été avoué (Empire des Tsars) ou masqué (Union soviétique). Le poids de cet héritage impérial explique donc les difficultés de la Russie dans la gestion de la diversité et dans la mise en place d’une fédération authentique, sous-entendue démocratique.

  • Titre traduit

    Russia between federation and empire : contribution to the constitutional definition of the Russian State


  • Résumé

    From the concepts of federation and empire and through a historical and legal analysis, this work attempts to answer some questions about the state nature of Russia. If this country has been formally a federal State since the adoption of the December 12th 1993 Constitution, the application of this Constitution shows the difficulty of this State to reconcile diversity and unity and to respect the principles of federalism. Besides, concerning the Russian Federation, it’s more accurate to speak of an ongoing federalist system rather than a clearly established federal system. Therefore, we can record than after a first period placed under the signs of division and “extraconstitutionalism”, a period has followed with a regaining of control by the central power, in the name of a “reconstitutionalization” of the federative reports but often to the detriment of the values of freedom and association, which are appropriate to the federal idea. Finally only the millenary history of Russia can explain the imperialistic resurgences of this State. The millenary Russia has indeed been marked by a federalism one may qualify as being “inauthentic” and mainly represented by the figure of the empire, whether acknowledged (the Tsars’ Empire) or masked (the Soviet Union). The weight of this heritage explains why it’s so difficult for Russia to manage diversity and set an authentic federation understood of course, a democratic one.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Fondation Varenne à Clermont-Ferrand et par diff. LGDJ à [Paris]

La Russie entre fédération et empire : contribution à la définition constitutionnelle de l'État russe


Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Fondation Varenne et par diff. LGDJ à Clermont-Ferrand

Informations

  • Sous le titre : La Russie entre fédération et empire : contribution à la définition constitutionnelle de l'État russe
  • Dans la collection : Collection des Thèses , n° 28
  • Détails : 1 vol. (XV-614 p.)
  • ISBN : 978-2-916606-27-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [561]-606
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.