Influence des variations de température rencontrées dans la cavité buccale sur les propriétés physiques des arcs orthodontiques à base de nickel-titane

par Yves Bolender

Thèse de doctorat en Physique et Chimie de la Matière et des Matériaux

Sous la direction de Marie-Pierryle Filleul et de Christophe Rapin.

Soutenue le 13-05-2008

à Nancy 1 , dans le cadre de EMMA .

Le président du jury était Pierre Steinmetz.

Le jury était composé de Marie-Pierryle Filleul, Christophe Rapin, Paul-Hugh Demoge.

Les rapporteurs étaient Armelle Maniere-Ezvan, Thierry Gloriant.


  • Résumé

    Cette étude a tenté de caractériser dix types de fil orthodontique à base de nickel-titane de section 0,017x0,025 pouces et de vérifier l’influence de la température sur leur structure et leurs propriétés mécaniques. Les fils se révèlent sous dimensionnés dans leur section. Les états de surface apparaissent hétérogènes. La composition permet de distinguer les alliages de type nickel-titane des alliages cuivre-nickel-titane. Une diversité certaine des types et températures de transition est observée en calorimétrie différentielle à balayage (DSC). La diffraction des rayons X des fils Neosentalloy 100gR et Copper NiTi 35°CR, confirme les transitions détectées par DSC. Le comportement en torsion des fils varie selon la température. La quasi-totalité des fils testés ne possède pas en torsion de propriétés superélastiques à la température buccale moyenne de 35°C.

  • Titre traduit

    Influence of the variation of oral temperature on the physical properties of nickel-titanium orthodontic archwires


  • Résumé

    This study aims to characterize ten of the most commonly used .017x.025 in. NiTi archwires and to test the influence of temperature on their structure and mechanical properties. Archwires height and width are below nominal values. Surface characteristics are diverse. Two different compositions are identified : the nearly equiatomic NiTi alloys, and the Copper NiTi alloys. The diverse transition types and temperatures defined by differential scanning calorimetry (DSC) confirm the heterogeneity of our sample. X-ray diffraction of the Neosentalloy 100gR and Copper NiTi 35°CR wires confirms the two and one-step transitions displayed by these wires in DSC. Torsional properties are temperature-dependent. Most archwires do not display superelasticity at the mean buccal temperature of 35°C.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.