Etude des adipokines en relation avec le syndrome métabolique et l'inflammation

par Anastasia Samara

Thèse de doctorat en Santé publique

Sous la direction de Sophie Visvikis-Siest.

Soutenue le 10-12-2008

à Nancy 1 , dans le cadre de BioSE , en partenariat avec Génétique cardiovasculaire (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Boileau.

Le jury était composé de Catherine Boileau, Sophie Visvikis-Siest, Vincent Durlach, Bernhard Winkelmann, Jean-Louis Guéant, Claude Vigneron.

Les rapporteurs étaient Vincent Durlach, Bernhard Winkelmann.


  • Résumé

    Le syndrome métabolique (SM) augmente le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires. Les composantes de cet état sont l’obésité, l’hypertension, le profil lipidique, la résistance à l’insuline, l’inflammation et l’atteinte hépatique. L’accumulation excessive de la masse grasse, surtout abdominale, entraîne une inflammation systémique de faible niveau. En effet, le tissu adipeux secrète des adipokines (leptine, visfatine, IL-6 et TNF-a) qui sont impliquées dans l’inflammation. Notre but a été d’étudier : 1) les associations de l’évolution de 5 ans de l’indice de masse corporelle (IMC) et de la leptine circulante avec les facteurs du SM et 2) l’expression de certaines adipokines dans les lymphocytes. Pour ces études, la cohorte STANISLAS a été un outil parfait (recueil des données sur les facteurs du SM, bio-banques : lymphocytes, sérum, plasma, ADN). L’étude longitudinale a démontré que certains de facteurs du SM évoluent ensemble au fil du temps et que ces groupes de facteurs sont liés à l’IMC en fonction du sexe. Ensuite, nous avons constaté des associations de la leptine avec des facteurs de risque du SM, différentes en fonction du sexe, indépendamment de la masse grasse. Enfin, nous avons détecté l’ARNm de nos adipokines et sa quantification a démontré des associations de la visfatine avec l’IMC et l’expression du TNF-a, et de la leptine avec la pression artérielle. L’ensemble de nos résultats souligne le rôle-médiateur de la leptine et l’impact du sexe sur les actions de cette hormone et ouvre de nouvelles perspectives pour étudier les adipokines dans le contexte de l’inflammation, en proposant un modèle d’étude : les lymphocytes.

  • Titre traduit

    Study of adipokines in association with the metabolic syndrome and inflammation


  • Résumé

    The metabolic syndrome (MS) raises the risk for developing diabetes and cardiovascular disease. The components of this state are obesity, hypertension, disturbed lipid profile, insulin resistance, inflammation and hepatic steatosis. The excessive accumulation of fat mass, particularly in the abdomen, leads to low-grade systemic inflammation. Indeed, the adipose tissue produces adipokines such as leptin, visfatin, IL-6 and TNF-a that are implicated in the inflammatory processes. Our goal was to study: 1) the associations between 5 year-changes of the body mass index (BMI) and circulating leptin concentrations with the factors of the MS and 2) the expression of some adipokines in the lymphocytes. The STANISLAS cohort has enabled us to fulfil our research work (collection of a great number of data concerning MS factors, bio-banks: lymphocytes, serum, plasma, DNA). The longitudinal study on BMI changes and the factors associated with MS has shown that some of these factors evolve together (clusters) and that these groups of factors are associated with BMI changes in a sex dependent manner. We described also, associations of circulating leptin with MS factors, dependent to sex and independently of fat mass. Finally, we were able to detect and quantify mRNA of adipokines in lymphocytes. The quantification of the mRNA has shown associations of visfatin with BMI and gene expression of TNF-a and of leptin with blood pressure. The results obtained by this research work underline the mediating role of leptin and the impact of sex on the actions of this hormone and offers new perspectives for studying adipokines in the context of inflammation, by proposing a new model: PBMCs.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.