Aspects probabilistes des automates cellulaires et d'autres problèmes en informatique théorique

par Lucas Gerin

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Philippe Chassaing.

Soutenue le 08-12-2008

à Nancy 1 , dans le cadre de IAEM Lorraine , en partenariat avec Institut Élie Cartan de Nancy (laboratoire) .

Le président du jury était Jean Mairesse.

Le jury était composé de Jean Mairesse, Philippe Chassaing, Brigitte Chauvin, Olivier Garet, Maxime Krikun, Nicolas Schabanel.

Les rapporteurs étaient Svante Janson, Jean-François le Gall.


  • Résumé

    Ce mémoire de thèse est consacré à l'étude de quelques problèmes de probabilités provenant de l'informatique théorique. Dans une première partie, nous étudions un algorithme probabiliste qui compte le nombre de mots différents dans une liste. Nous montrons que l'étude peut se ramener à un problème d'estimation, et qu'en modifiant légèrement cet algorithme, il est d'une certaine manière optimal. La deuxième partie est consacrée à l'étude de plusieurs problèmes de convergences pour des systèmes finis de particules, nous envisageons différents types de passage à une limite infinie. La première famille de systèmes considérés est une classe particulière d'automates cellulaires. En dimension 1, il apparaît des marches aléatoires dont nous caractérisons de façon complète les comportements limites. En dimension 2, sur une grille carrée, nous étudions quelques-un des cas les plus représentatifs. Nous en déterminons le temps moyen de convergence vers une configuration fixe. Enfin, nous étudions un modèle d'urnes avec des boules à deux états. Dans la troisième partie, nous étudions deux problèmes particuliers de marches aléatoires. Ces deux questions sont initialement motivées par l'étude de certains automates cellulaires, mais nous les présentons de façon indépendante. Le premier de ces deux problèmes est l'étude de marches aléatoires sur un tore discret, réfléchies les unes sur les autres. On montre la convergence de ce processus vers une limite brownienne. Nous étudions enfin de façon entièrement combinatoire une famille de marches aléatoires sur un intervalle, biaisées vers le bas. Nous déterminons le temps moyen de sortie vers le haut de la marche.

  • Titre traduit

    Probabilistic Aspects of Cellular Automata, and of Other Problems in Theoretical Computer Science


  • Résumé

    This thesis deals with several problems in probability, mostly motivated by theoretical computer science. In the first part, we study of a probabilistic algorithm that counts the number of different words in a given sequence, by boiling it down to a statistical problem. We show that slightly improved, it achieves an optimal bound. The second and main part is devoted to different asymptotic problems concerning finite particle systems, for which we consider different kinds of infinite limits. We first deal with cellular automata. In dimension one, it appears random walks for which we entirely describe the asymptotic behaviors. In dimension two, on a square grid, we study some caracteristic rules for which we estimate the converge time. Lastly, we study a family of urn models. The third part focuses on two random walks problems. These questions where motivated by the study of cellular automata, but presented here in a self-contained way. The first problem is the study of a family of self-reflected random walks on a circle, for which we show a ``brownian limit''. The latter is a combinatorial description of a family of biased random walks on an interval.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.