Suivi de la fonctionnalité des jonctions communicantes par la technique de gap-FRAP sur des modèles in vitro (2-D, 3-D) et ex vivo : intérêt pour le diagnostic du cancer

par Muriel Abbaci

Thèse de doctorat en Ingénierie cellulaire et tissulaire

Sous la direction de François Guillemin et de Muriel Barberi-Heyob.

Soutenue le 21-10-2008

à Nancy 1 , dans le cadre de BioSE , en partenariat avec CRAN (laboratoire) .

Le président du jury était Corinne Laplace-Builhé.

Le jury était composé de François Guillemin, Muriel Barberi-Heyob, Corinne Laplace-Builhé, Georges Wagnières, Maria Lùcia Zaidan Dagli, Jacques Didelon.

Les rapporteurs étaient Georges Wagnières, Maria Lùcia Zaidan Dagli.


  • Résumé

    Ce travail de recherche s’inscrit dans un axe de diagnostic du cancer via le développement d’une méthode optique pour la caractérisation fonctionnelle de tissus. La technique de gap-FRAP (Fluorescence Recovery After Photobleaching) permet l’étude quantitative de la fonctionnalité des jonctions gap. La majorité des cellules néoplasiques se caractérisent par une modification du niveau d’expression et/ou de la fonctionnalité des jonctions gap par comparaison à leurs homologues saines. Particulièrement utilisée in vitro, la technique de gap-FRAP restait cependant anecdotique ex vivo. Nous avons validé la faisabilité du transfert de cette méthode sur tissus et organes ex vivo. A partir de cellules de statuts différents en expression et en distribution des connexines, nous avons caractérisé la calcéine-AM comme étant une sonde fluorescente adaptée pour des mesures sur tissus. Puis nous avons développé un modèle d’ingénierie systéme pour l’analyse comparative des données de recouvrement de fluorescence sur des modèles bi et tridimensionnels. Nous avons transposé ces conditions préalablement définies sur organe entier ex vivo : la vessie de rat. Un marquage multiple a été optimisé avec une sonde fluorescente pour le tracking des cellules cancéreuses dans la vessie ex vivo, un marqueur pour l’identification histologique de l’urothélium et la calcéine-AM pour mesurer la CIGJ. Le gap-FRAP a été utilisé pour la première fois pour différencier le degré de communication intercellulaire gap jonctionnelle entre le tissu sain et néoplasique sur un organe entier ex vivo, ouvrant des perspectives pour le diagnostic du cancer de la vessie corrélé à la modification de la CIGJ.

  • Titre traduit

    Assessing gap junctions functionality using gap-FRAP technique on models in vitro (2-D, 3-D) and ex vivo : interest for cancer diagnosis


  • Résumé

    Optical methods to characterize tissues for tumor detection are an area of diagnosis research. Gap-FRAP (Fluorescence recovery after photobleaching) technique is used to estimate gap junctions functionality. The majority of malignant cells are characterized by a modification of the number and functionality of gap junctions, compared to their healthy counterparts. Particularly used in vitro, we optimized the use of gap-FRAP technique for a potential transfer on tissues and organs ex vivo. We resolved using cell lines with a different connexin expression and distribution pattern, the choice of a fluorescent dye for further in vivo measurements: calcein-AM. The following stage consisted in developing a system engineering model for the comparative analysis of the fluorescence recovery data for bi-dimensional and three-dimensional (spheroid) models. The conditions previously defined have been transposed in entire organ, bladder rat. Multi-color staining was applied using a fluorescent dye to track to tumors cells in bladder ex vivo, a fluorescent marker to distinguish cellular details of the entire urothelium, and calcein-AM to assess GJIC. Gap-FRAP was used for the first time to differentiate intercellular communication degree between healthy and tumor tissue in entire organ ex vivo opening perspectives for the diagnosis of the bladder cancer correlated to feature modifications of GJIC.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.