L' archéologie selon Charles et François Lenormant : enquête historiographique sur l'archéologie du XIXe siècle

par Sabine Jaubert

Thèse de doctorat en Histoire de l'Art et Archéologie de l'Antiquité

Sous la direction de Annie-France Laurens.

Soutenue en 2008

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    La problématique de cette thèse est une enquête historiographique sur l’archéologie du XIXe s. Dans la première partie, nous traitons les biographies de Ch. Lenormant et de F. Lenormant. Nous dégageons un élément essentiel à la constitution de leur pensée : l’idéologie chrétienne de leur milieu socioculturel. Ch. Lenormant établit des thèses exégétiques appliquées à l’archéologie. F. Lenormant reprend la pensée de son père. Sa réputation est entachée par des falsifications épigraphiques. Dans la deuxième partie, la céramographie selon Ch. Lenormant permet d’étudier l’analyse de l’image au XIXe s. Nous montrons comment ses études reflètent ses conceptions philosophiques chrétiennes. Il applique une approche étymologique exégétique, utilise des figures de rhétorique pour déchiffrer l’image antique. Il pose comme hypothèse de travail l’adaptation de figures de style à l’analyse de l’image. Il transpose dans le système iconique des outils que l’on utilise dans le système verbal. Ses démonstrations sont cohérentes mais, aveuglé par sa pensée exégétique, son idéologie le mène à des conclusions fausses. Il existe une pensée Ch. Lenormant. On en retrouve un héritage au XXe s. Chez les sémioticiens. Dans la troisième partie nous revenons à l’archéologie et traitons Éleusis et Tarente. Nous montrons comment ces archéologues sont différents. Leur expérience archéologique à Éleusis est significative. Ch. Lenormant est du côté de la génération du début du XIXe s. : les fouilles comptent peu. F. Lenormant se rattache à la seconde moitié du XIXe s. Nous montrons que son archéologie relève plus de l’intuition que d’une pensée scientifique.

  • Titre traduit

    Archeology according to Charles and François Lenormant : a historiographical investigation of archeology in the 19th century


  • Résumé

    This thesis concerns itself with a historiographical investigation of archeology in the 19th century. In a first part, we deal with the biography of Ch. Lenormant and F. Lenormant. Thus, we s define an essential element to the evolution of their thinking: the Christian ideology of their socio-cultural background. Lenormant established exegetical theses applied to archeology. F. Lenormant continued his father’s work. His reputation was tainted by epigraphic forgeries. In a second part, ceramography according to Ch. Lenormant allows us to study the analysis of images in the 19th century. We are able to demonstrate how his studies were a reflection of his Christian philosophical conceptions. He applied an exegetical etymological approach, used rhetorical figures to decipher ancient images. He posited as a working hypothesis the adaptation of stylistic devices to image analysis. He transposed tools to the iconic system that we use in the verbal system. His demonstrations are coherent but, blinded by his exegetical thinking, his ideology led him to false conclusions. There exists a Ch. Lenormant school of thought. In the 20th century, his legacy is apparent with the semioticians. In the third part, we return to archeology and discuss Eleusis and Taranto. We demonstrate how these archeologists are different. Their archeological experience in Eleusis is significant. Ch. Lenormant is from the generation born at the beginning of the 19th century: excavations matter little. F. Lenormant is tied to the second half of the 19th century. We show that his archeology is more indebted to intuition than scientific thought.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (446 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 255-290.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008.MON-104
  • Bibliothèque : Bibliothèque Gernet & Glotz (Paris). (Contact: Marie LERAT) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE.Jaubert Lenormant 2008

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1501
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.