Le Sens des Concepts comme Engagement Dynamique : Une Étude Synergétique de la Catégorisation Sémantique

par Laurent Munilla

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive expérimentale

Sous la direction de Denis Brouillet.

Soutenue en 2008

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Pour cette étude du sens psychologique des concepts, nous nous sommes inscrits dans le cadre de la théorie de l’énaction (Varela & al. , 1993). Or, au sein des sciences cognitives, la perspective incarnée-située (ou énactive) est rendue possible grâce à l’application des outils conceptuels et méthodologiques de la théorie des systèmes dynamiques. Un agent cognitif, conçu comme un système dynamique, est structurellement couplé à son environnement ; ce couplage engendre des régularités qui vont constituer les objets qui peuplent son monde –les catégories de sa pensée. La notion d’ « agent autonome » implique que le système cognitif ne traite pas d’information et n’est pas représentationnel. Les cognitions de « haut niveau » sont fondamentalement ancrées dans les structures sensori-motrices du système nerveux et intrinsèquement liées au temps. La synergétique (Haken 2006), théorie des systèmes dissipatifs –dynamiques non linéaires-, s’est révélée tout à fait fructueuse pour l’étude des perceptions, des coordinations sensori-motrices, et même de l’interprétation (sémantiques) de phrases ambiguës. Nous avons mené cinq expériences visant à confirmer la pertinence du cadre synergétique pour l’étude de la catégorisation sémantique de listes de mots. Nous avons pu ainsi observer les phénomènes d’hystérésis et de « ralentissement critique », deux indicateurs caractéristiques de ce type de système complexe. Ensuite nous avons testé l’effet de variables favorisant différents aspects de la dynamique cognitive. Ces variables concernent la durée d’exposition de « perturbations sémantiques » et leur temps d’intégration par les participants. Nous avons constaté que ces deux types de manipulations ont des incidences distinctes sur la catégorisation d’items sémantiques plus ou moins ambigus. Alors que le premier accroît les tendances du système à l’anticipation, le second amplifie ses périodes de persistance.

  • Titre traduit

    Meaning of Concepts as Dynamic Commitment : a Synergetic Study of Semantic Categorization


  • Résumé

    For this study of the psychological concepts meaning, we joined the frame designed by Enaction theory (Varela and al. , on 1993). Within cognitive sciences, the embodied and situated perspective (or enactive) is made possible thanks to the application of tools supplied by the dynamical system theory. A cognitive agent, conceived as dynamical system, is coupled with his environment; this coupling engenders regularities which are going to enact his world –his cognitive categories. The notion of "autonomous agent" implies that the cognitive system does not compute informations and is not representational. The "high level" cognitions are fundamentally grounded in the sensori-motor structures of the nervous system and intrinsically bound to time. The Haken Synergetics (2006), theory of dissipative systems -not linear dynamics-, showed itself heuristics for perception studies, sensori-motor coordination, and even the (semantic) interpretation of ambiguous sentences. We led five experiments aiming at estimating the aptness of the Synergetics frames for a semantic categorization study of words lists. We observed the phenomena of hysteresis and "critical slowing down", two characteristic indicators of synergetic systems. We then tested the effect of variables favouring various aspects of the cognitive dynamics. These variables concern the duration of "semantic disturbances" and their integration time by the participants. We noticed that these two types of manipulations have different incidences on the categorization of complex semantic items. While the first one increases the anticipatory tendencies of the system, the second amplify its obstinacy tendencies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 206-217

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008.MON-92
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.