Valorisation de la motivation intrinsèque : normativité et traitement explicite versus implicite de sa valeur sociale

par Florence Bertrand-Cassignol

Thèse de doctorat en Psychologie sociale, du travail et des organisations

Sous la direction de Claude Louche.

Soutenue en 2008

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse prend part à un projet de recherche visant à éprouver la pertinence d’une interprétation normative du concept de motivation intrinsèque. Cette hypothèse proposée par François (2004) s’inscrit dans le cadre de l’approche sociocognitive des normes sociales développée par Beauvois (1984). Cette thèse vise d’une part à confirmer la valorisation d’ordre normative de la motivation intrinsèque à un niveau intergroupe et interindividuel, d’autre part à analyser le type de valeur sociale (utilité ou désirabilité) associé à la motivation intrinsèque, afin d’en comprendre sa fonctionnalité. Dans cette perspective, sept études ont été réalisées à des niveaux de mesures explicites (études 1, 2, 3, 6 et 7) et implicites (études 4 et 5). Les premières ont été conduites à partir de questionnaires, administrés dans le cadre des paradigmes des juges et d’identification de Jellison et Green (1981), les secondes à partir d’un paradigme de décision lexicale avec amorçage. La mise en perspective de ces résultats concourt à la vérification de la valorisation normative de la motivation intrinsèque, mais dont le fondement résiderait alternativement dans la désirabilité sociale ou dans l’utilité sociale, selon le contexte. Ainsi, au-delà de sa participation à la mise en évidence de la normativité de la motivation intrinsèque, cette thèse contribue, à l’émergence d’une nouvelle définition de la valeur associée aux normes sociales de jugements (Dubois, 2005, 2006), dans laquelle le contexte devient une notion centrale. Elle pose enfin la question de la part d’explication normative dans l’expression motivationnelle, en contextes organisationnels réels.

  • Titre traduit

    Valorization of intrinsic motivation : normativity and implicit versus explicit measurement of social value


  • Résumé

    This work of thesis takes part in a research project, which aim at testing the relevance of a normative interpretation of the intrinsic motivation’s concept. This following, suggested by François (2004) is based upon the sociocognitive approach of the social norms developed by Beauvois (1984). This thesis aims, on the one hand, at demonstrating the normative valorization of intrinsic motivation on an intergroup and interindividual’s levels, and on the other hand, at analyzing the type of value lied to intrinsic motivation (social utility or social desirability). Hence, seven studies were carried out with explicit measurements (studies 1,2,3,6 and 7) and and with implicit measurement (studies 4 and 5). The first were based upon questionnaries, using paradigms of the judges and identification (Jellison and Green, 1981), the seconds is based upon a lexical decision’s paradigm with starting. These results contribute firstly to the reinforce the normative interpretation of intrinsic motivation but secondly, suggest that this valorization appeals to alternatively social desirability or social utility, according to the context. Thus, beyond its participation in the description of the normativity of the intrinsic motivation, this thesis presents, a new definition of the value associated with the judgments norms (Dubois, 2005,2006), in which the context becomes a central concept. It finally questions on the part of normative explanation in the motivational expression, in real organisational contexts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (261-LXVII f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 237-253

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008.MON-81
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.