L' invention des identités noires dans le Nordeste brésilien

par Sergio Luis Rolemberg Farias

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Martine Xiberras.

Soutenue en 2008

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Une nouvelle réalité sociologique s'est imposé dans le Brésil pendant les années 80. Alors, l'on observe une originalité dans les conflits pour la terre, puisque une part de ceux-ci se basent sur des discours ethniques. Autrement dit, des populations paysannes, sans terre, amorce un processus de mobilisation sociale revendiquant l'appartenance ethnique aux esclaves Noirs échappés dès la période coloniale. ہ partir de ce moment, s'est mis en place une mobilisation nationale qui atteint son apogée lors de la reconnaissance institutionnelle des communautés traditionnelles. Ces populations étaient politiquement inexistantes, actuellement sont représentées par cinq millions de paysans. Il est intéressant de noter que la stratégie employée par ces communautés reproduit la mobilisation précédente, celle des paysans de cette région qui se déclarent populations autochtones et sont également reconnues par l'ةtat. En analysant la signification de ces transformations catégorielles, nous avons réalisé une étude ethnographique sur les Mocambo du Nordest brésilien, en expliquant le façonnement de leur identité, ainsi que les incidences sur la production du langage ethnique au Brésil.

  • Titre traduit

    ˜The œinvention of Black identities in the Brazil's Northwest


  • Résumé

    One new sociological reality have started in the Brazilian after the 1980's years. We observe that the originality theses mobilizations consist in the fact that these have been based in discourse ethnic. In short worlds, this populations claiming the access the land throughout an ethnic belonging to Black slaves, cimarrones, that have been present during the colonial period. Since this moment, we have verified a mobilization that culminates in the recognition institutional of communities traditional. Before, theses populations there were politically nonexistences, today they represent more of five millions of people. It is interesting to note that the strategy employed by these communities reproduces the preceding mobilization of the peasants of Northwest which declare themselves populations autochtones and in the 1980's years also are recognized by the State like traditional populations. Analyzing the significance of these transformations of categories, we made an ethnographic study about Mocambo the Porto da Folha localized in Brazilian Northwest. Our propose is analyze the significance of change theses categories. So we need explain as they construct their identity, as well as the incidences on the production of the ethnic language in Brazil.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (291 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 247-268. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008.MON-36
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.