L' évolution de l'éducation grecque en Thrace de 1856 à 1908 : antagonismes financiers et intérêts nationaux

par Ioanna Mousikoudis-Hatterer

Thèse de doctorat en Études néo-helléniques

Sous la direction de Constantin Angélopoulos.

Soutenue en 2008

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Un énorme effort éducatif fut réalisé en Thrace à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle et jusqu'aux débuts du XXe siècle. Beaucoup d’argent fut dépensé, un admirable réseau scolaire fut mis en place, de nombreux enseignants furent envoyés dans les plus petits villages pour enseigner le grec et promouvoir l'hellénisme. Dans un premier temps l'éducation grecque apparut comme lutte de l’hellénisme pour maintenir sa langue, sa religion et sa conscience nationale. Progressivement, l’exacerbation des conflits nationaux affecta directement le développement de l'enseignement grec en Thrace et contribua à sa transformation en instrument exclusivement au service des intérêts nationaux grecs. Les Grecs, incapables d’adapter leur éducation à l’orientation classique aux besoins plus pratiques des sociétés rurales de Thrace, ont eu à faire face à de sérieux problèmes. En outre, les orientations différentes du Patriarcat et de l’Etat grec créaient une situation extrêmement défavorable à l’organisation d’un système éducatif concret et stable. Et les conflits locaux autour du contrôle des finances, tout comme les conflits d’influence entre autorités consulaires grecques, métropolites et représentants des communautés ou des associations ne contribuaient pas à réunir les Grecs de Thrace autour d’un noyau fort et dynamique, capable de les pourvoir d’une politique éducative efficace.

  • Titre traduit

    ˜The œevolution of the greek education in Thrace from 1856 to 1908 : financial antagonisms and national interests


  • Résumé

    Thrace was the ground of an enormous educational endeavour starting in the mid-19th century and lasting until the early 1900s. Marked for the amounts of funds allocated, for the admirable school network it generated and for the appointment of qualified educators to as far as the tiniest village in the area, the scheme aspired to both propagate the greek language and promote the hellenism. Initially, the greek education primarily reflected the strife of the Hellenism to maintain their language, their religion and their national identity. Later in the process, the greek didactics in Thrace was directly affected by the exacerbation of an ongoing interracial series of conflicts in the area, with those involving Greeks and Bulgars being the most catalytical ones towards its gradual transformation into an instrument serving exclusively the greek national interests. The Greeks, failing to adapt their classically oriented education to the more practical needs of the rural locality of Thrace, were bound to face critical issues. Moreover, the differences in perspective between the Patriarchate and the Greek State formed a working ground extremely unfavourable for the establishment of an integrated and stable educational system. Finally, the local conflicts over financial dominance, as well as the ones over influence among the greek consular authorities, bishops and associations, fostered a climate not conducive to drawing the Greeks of Thrace around a core firm and dynamic, capable of endowing them with a viable and functional educational policy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (548 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 481-506. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008.MON-11

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1283
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.