Le "gouvernement" du Grand Casablanca à l'épreuve de la gouvernance urbaine : gouvernance, planification et aménagement urbains du Grand Casablanca

par Abdelfettah Moujahid

Thèse de doctorat en Géographie et aménagement

Sous la direction de Jean-Marie Miossec.

Soutenue en 2008

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    L’invasion du champ territorial par le concept de gouvernance suscite la grande question de savoir s’il peut constituer une alternative fiable à la crise de gouvernabilité que traversent nos villes. Le ‘’gouvernement’’ du Grand Casablanca peine à produire une politique urbaine cohérente et durable et ce malgré l’investissement lourd en encadrement humain, infrastructures et études de planification urbaine. Ce dysfonctionnement provient à la fois de la complexité des mécanismes de gouvernance et de l’armature institutionnelle (mue par le wali) peu favorable à la transversalité. C’est l’aménagement urbain qui en pâtit à travers la persistance du déséquilibre socio spatial et l’improvisation dans la réalisation des actions majeures. Dans ce contexte faut-il ‘’imposer’’ au territoire les critères d’une ‘’bonne gouvernance urbaine’’ avec leurs lot de réformes et d’incertitudes, ou opter pour l’amélioration du système de gouvernabilité en cours? Des expériences tentées montrent qu’il est possible d’optimiser les ressources disponibles dans l’environnement actuel.


  • Résumé

    The recent appliance of Governance concept and practices to the territorial field raises the question of whether this Governance may constitute an appropriate solution to the governability crisis of our cities. Despite heavy investment in terms of human resources, infrastructures and urban planning studies, the Grand Casablanca “Government” finds it hard (or: has been unable) to produce a sustainable and coherent urban policy. This is due to Governance mechanisms’ complexity as well as to an unfavourable institutional framework (driven by the Wali) to transversal cooperation co-operation and planning. As a consequence, socio-spatial disequilibrium and improvisation in the implementation of major endeavours still constitute the main obstacles to urban planning and management. Given this context, should the “government” impose upon the territory criteria of good governance with its share of incertitude and reforms, or opt –instead- for the current governability system improvement? Many experiences show that it is possible to optimize the resources available within the present environment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (741 p.-[20 f.]-XVI pl.)
  • Annexes : Bibliographie p. 683-732.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008.MON-09

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2617
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.