Traduire en grec "L'Ancien régime et la Révolution" d'Alexis de Toqueville : étude terminologique

par Théodoros Vyzas

Thèse de doctorat en Grec moderne

Sous la direction de Marie-Paule Masson-Vincourt.

Soutenue en 2008

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    La composante administrative de l’Ancien Régime est, dans son ensemble, peu étudiée et mal connue en Grèce. Les textes originaux en grec ainsi que les traductions concernant cette période étant rares, les termes qui y sont employés sont peu nombreux. Les termes de droit administratif de l’Ancien Régime présentent des particularités quant à leur traduction en grec. Ces particularités sont dues à des raisons pragmatiques, à savoir la complexité des institutions et les chevauchements des leurs compétences lors de la période en question. Ces caractéristiques sont englobées dans le sémantisme des termes, ce qui entraîne des cas de polysémie. Cette étude cherche à savoir si et dans quel degré les caractéristiques de ces réalités étrangères à l’histoire de Grèce peuvent être rendus par des termes grecs. Pour recenser des équivalents grecs, des sources littéraires et lexicographiques ont été dépouillées. Les équivalents grecs répertoriés, puisés dans des sources des XIXe et XXe siècles, proviennent de la diachronie de la langue grecque, de l’Antiquité au XXe siècle. Les termes français ainsi que les équivalents grecs sont examinés au moyen d’une analyse étymologique et sémantique. Bon nombre parmi les équivalents, jugés inadéquats, ont été réfutés, d’autres, considérés comme plus aptes, ont été retenus. Pour proposer des équivalents valides et afin d’éviter la polysémie dans la mesure du possible, il y a eu recours à la néologie pour la plupart sémantique. Il est ainsi constaté que la diachronie de la langue grecque fournit tous les moyens pour la vérification des termes déjà existants et la création de termes nouveaux.

  • Titre traduit

    Translating into greek "L'Ancien Régime et la Révolution" of Alexis de Toqueville : a teminology study


  • Résumé

    The administrative aspect of the Old Regime of France is little studied thus hardly known in Greece. As original literature in Greek as well as translations concerning this period are rare, the terms used in these texts are few. The translation of the terms of administrative legislation of the Old Regime presents some particularities. These are due to pragmatic reasons, that is the complexity of institutions and the overlapping of their competences during that period. These characteristics are embraced in the meaning of the terms, something that engenders polysemy cases. This study researches whether and to what extent the characteristics of these entities, foreign to the history of Greece, can be rendered by Greek terms. In order to gather Greek equivalents, literary as well as lexicographic sources were scrutinized. The Greek equivalents assembled, found in sources of the 19th and 20th centuries, come from the diachrony of the Greek language, that is from ancient times to the 20th century. The French terms and their Greek equivalents are examined by means of an etymologic and semantic analysis. Many equivalents considered inadequate have been refuted, while others, regarded as appropriate, have been adopted. In order to propose valid equivalents and to avoid polysemy as much as possible, we had recourse to neology mostly semantic. In conclusion, the diachrony of the Greek language provides all means for verifying existing terms and creating new ones.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (962 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 752-789. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008.MON-03

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1280
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.