Reconstruction semi-analytique des paramètres fondamentaux de quelques modèles supersymétriques

par Nada Sahoury

Thèse de doctorat en Constituants élémentaires

Sous la direction de Jean-Loïc Kneur.

Soutenue en 2008

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Mon travail de thèse porte sur la phénoménologie de la supersymétrie, plus précisément sur la détermination des paramètres du modèle dit Supergravité Minimale (mSUGRA). La supersymétrie étant l'une des pistes les plus prometteuses de la physique au-delà du modèle standard, sera l'objet principal de recherche au LHC. La reconstruction des paramètres mSUGRA se fait principalement à partir de la désintégration en cascade des gluinos et des squarks. Ainsi, en combinant les données expérimentales, les conditions d'universalité et les équations du groupe de renormalisation on arrive à reconstruire m0, m1/2,A0, tan(b) et "mu" qui sont les principaux paramètres génériques du modèle. Les erreurs correspondantes sont assez comparables à celles des procédures d'ajustement paramétrés traditionelles (fits), en sachant que dans notre analyse nous utilisons seulement quatre données expérimentales observables contrairement aux fits ordinaires dans lesquels 15 à 20 paramètres "inputs" sont pris en considération. Pour l'instant, les résultats obtenus à travers le code de calcul du spectre "SUSPECT" sont ceux du point SPS1a. Cependant, cette méthode peut être étendue à d'autres points mSUGRA et d'autres désintégrations au LHC et au ILC


  • Résumé

    My research field is based mainly on Supersymmetry and related phenomenology for colliders. More precisely, I am working on the reconstruction of the minimal supergravity model (mSUGRA) parameters. What we are trying to do is to define new methods by which one can determine the parameters of mSUGRA with a limited number of observables in the case that only few particles will be discovered at colliders. The reconstruction of the mSUGRA parameters relies on the squarks and gluinos cascade decay. By combining the universality condition, the Renormalization Group Equations and the equations of the running squark masses, we obtain analytical relations which allow to calculate the parameters of the model and using a semi- analytical guided fit. The related errors are very comparable to the one obtained by traditional fits. The advantage of this technique is that we use only four input observable parameters unlike fit methods in which fifteen to twenty inputs related to measurable quantities are considered. For instance this method has been tested on the SPS 1a model but it can readily be extended to other cascade decays to help identifying other Supersymmetry breaking mSUGRA models at LHC and ILC

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (95-36 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 85-87. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2008.MON-238
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.