Le gravitino, candidat à la matière noire et les implications en nucléosynthèse primordiale

par Sean Bailly

Thèse de doctorat en Physique. Constituants élémentaires de la matière

Sous la direction de Michel Capdequi-Peyranère et de Gilbert Moultaka.

Soutenue en 2008

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Le modèle standard de la physique des particules a été développé dans les années 1970. Malgré de grands succès expérimentaux, il présente des problèmes qui ne peuvent être résolus qu'avec des extensions du modèle. La supersymétrie est un candidat particulièrement intéressant, qui postule simplement une symétrie supplémentaire entre bosons et fermions. En plus d'apporter des réponses dans le domaine de la physique des particules, la supersymétrie trouve des applications intéressantes en cosmologie. Elle contient des candidats possibles à la matière noire, qui représente 25% de la densité d'énergie de l'Univers et dont la nature est inconnue. Un autre problème cosmologique intéressant est celui des problèmes du lithium dans le cadre de la nucléosynthèse primordiale décrivant la production des éléments légers dans les premières secondes de l'Univers après le Big Bang. Les abondances de lithium prévues par la théorie sont incompatibles avec les observations. J'étudie ici un scénario où une particule supersymétrique, le gravitino, est un candidat à la matière noire et la production de cette particule par désintégration d'autres particules supersymétriques permet de résoudre les problèmes du lithium

  • Titre traduit

    Gravitino, dark matter candidate and implications for big bang nucleosynthesis


  • Résumé

    The Standard Model of particle physics was developped in the 1970s'. Despite many experimental successes, it presents many problems that can only be solved with models beyond the Standard Model. Supersymmetry is an interesting candidate, postulating a new symmetry between fermions and bosons. This model can also have interesting applications in cosmology. It offers potentially good candidates for dark matter, what represents 25% of the energy density of the Universe, and its nature is unknown. Another cosmological problem is the lithium problems in Big Bang Nucleosynthesis describing the production of light elements in the first seconds of the Universe. The lithium abundance predicted by the theory is inconsistent with observations. I study a scenario in which a supersymmetric particle, the gravitino, is the candidate for dark matter and the production of this particle through the decay of other supersymmetric particles may solve the lithium problems

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. . Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2008.MON-229
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.