Evolution and Development of the Strepsirrhine Primate Skull

par Renaud Lebrun

Thèse de doctorat en Paléontologie

Sous la direction de Jean-Jacques Jaeger et de Christoph P.E. Zollikofer.

Soutenue en 2008

à l'Universität Zürich en cotutelle avec Montpellier 2 .

  • Titre traduit

    Evolution et développement du crâne de primates strepsirrhiniens


  • Résumé

    Les récents progrès de la génétique du développement et de l'analyse du phénotype ont engendré un regain d'intérêt considérable pour l'étude de l'évolution du développement (evo-devo). Cette thèse présente une étude des relations entre ontogénèse et phylogénèse dans le sous-ordre des primates strepsirrhiniens. Ici, on s'intéresse au complexe cranio-mandibulaire, dont la croissance et le développement sont analysés à l'aide d'un ensemble d'outils dédiés de géométrie morphométrique. Une analyse comparative de l'ontogénie du crâne et de la mandibule est conduite sur un ensemble de dix espèces de strepsirrhiniens et de deux espèces d'haplorrhiniens. Les haplorrhiniens et les strepsirrhiniens diffèrent largement dans la direction, la position, et la longueur de leurs trajectoires ontogénétiques. Chez les lémuriens malgaches, il y a une plus grande diversité de direction, de position et de longueur des trajectoires ontogénétiques que chez les loriformes. De plus, on observe des différences importantes de grade allométrique parmi les espèces de lémuriens, et une plus faible variabilité au sein des loriformes. Une analyse comparative est conduite sur un échantillon de primates Eocènes adapiformes et de strepsirrhiniens actuels. Au sein des adapinés, une augmentation de taille via transposition allométrique caractérise la lignée des Leptadapis. Enfin, les adapiformes adapinés et notharctidés ont des trajectoires ontogénétiques plus longues en terme de quantité de changement de forme que les espèces de strepsirrhiniens actuels. Une tendance au raccourcicement des trajectoires ontogénétiques caractérise l'évolution des strepsirrhiniens. Ceci est lié à un contexte général d'augmentation de l'encéphalisation au cours de leur histoire évolutive


  • Résumé

    Due to recent advances in developmental genetics and phenotypic analysis, evolutionary developmental (evo-devo) studies regained considerable interest, and led to fundamental changes in our understanding of how ontogeny and phylogeny are related. This thesis investigates the relationship between ontogeny and phylogeny in strepsirrhine primates. Here, the focus is on cranial diversity, which is analyzed from a developmental perspective, and with a new set of geometric morphometric tools. A comparative geometric morphometric analysis of cranio-mandibular development is conducted in ten strepsirrhine and two haplorrhine species. Haplorrhines and strepsirrhines differ widely in ontogenetic trajectory direction, length and position. Within the strepsirrhines, divergence between taxon-specific ontogenetic trajectories and allometric grade shifts are more pronounced in lemurs than in lorises. The insights obtained from the evolutionary developmental analysis of extant taxa are used for a comparative analysis of Eocene fossil strepsirrhine taxa belonging to the infraorder Adapiformes. Among the adapine adapiforms, an increase in size via allometric grade shift has occurred in the Leptadapis lineage, which suggests phyletic gigantism in this genus. Adapiforms exhibit longer ontogenetic trajectories than extant strepsirrhines. A trend toward a shortening of ontogenetic trajectories has occurred in the evolutionary history of strepsirrhines. This can be related to a context of general increase in encephalization in this lineage

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-172. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2008.MON-32
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.