Rôle des protéines du groupe Polycomb et trithorax dans l'organisation nucléaire des gènes homéotiques chez Drosophila melanogaster

par Virginie Roure

Thèse de doctorat en Biologie - Santé. Biologie cellulaire

Sous la direction de Giacomo Cavalli et de Frédéric Bantignies.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chez Drosophila melanogaster, les protéines du groupe Polycomb (PcG) et trithorax (trxG) sont, respectivement, des répresseurs et des activateurs épigénétiques très conservés qui maintiennent les états chromatiniens au cours du développement. Ces facteurs régulent de nombreux gènes cibles, parmi lesquels les gènes homéotiques. Un des aspects mécanistiques crucial des protéines du PcG et trxG pourrait être lié à leur distribution nucléaire non homogène mais sous forme de foyers appelés foyers PcG et trxG. Or la fonction de ces foyers n'est pas encore connue. Dans le laboratoire, nous avons développé une technique combinant l'hybridation in situ fluorescente à l'immuno-coloration pour pouvoir étudier in vivo et cellule par cellule, l'environnement chromatinien des gènes homéotiques en fonction de leurs états transcriptionnels. Les résultats indiquent que les foyers PcG sont des sites actifs de répression transcriptionnelle mais que, de manière surprenante, la répression est compatible avec la présence des protéines activatrices. De plus, l'état actif est corrélé avec la présence des protéines du trxG mais exclut partiellement les répresseurs du PcG. En outre, nous avons démontré que les protéines du PcG sont impliquées dans le regroupement spécifique des gènes homéotiques dans l'espace nucléaire et que cette association renforce la répression dépendante du PcG au cours du développement. Cette étude contribue à la compréhension des mécanismes de régulation par les protéines antagonistes du PcG et trxG et met en évidence l'impact de l'organisation nucléaire sur la régulation génique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 174-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-47
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-47
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.