Qualité de vie péri-opératoire des enfants : validation psychométrique des échelles de la douleur et de l'anxiété : application et pertinence clinique

par Sophie Bringuier-Branchereau

Thèse de doctorat en Sciences de la vie. Biologie et santé

Sous la direction de Xavier Capdevila et de Marie-Christine Picot.

Soutenue en 2008

à Montpellier 1 , en partenariat avec Université de Montpellier I. Faculté de médecine (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche était de mesurer la qualité de vie péri-opératoire des enfants. Le but de notre première partie était de comparer, de valider et de sélectionner les outils de mesure de la douleur et de l'anxiété utilisables en pratique clinique quotidienne afin d'améliorer l'approche plurimodale du patient douloureux. La comparaison psychométrique des échelles comportementales a permis de sélectionner le FLACC pour mesurer la douleur postopératoire des enfants n'ayant pas les capacités cognitives pour utiliser les outils d'auto-évaluation. La mesure concomitante de la douleur et de l'anxiété est un des aspects de la prise en charge multidimensionnelle du patient. La confrontation de l'EVA-anxiété aux outils de références de l'anxiété prouve la validité et la sensibilité de cette échelle. C'est un outil facile d'utilisation en péri-opératoire chez les enfants de plus de sept ans. La dernière partie de ce travail a permis de mesurer la pertinence clinique de ces outils. La qualité de vie mesurée par la douleur, l'anxiété et les comportements péri-opératoires de 300 enfants a été évaluée depuis le jour de leur consultation d'anesthésie jusqu'à quatre semaines postopératoires. Malgré l'amélioration de la prise en charge de la douleur, les jeunes enfants restent encore les plus vulnérables. Il conviendrait pour cette population de compléter les évaluations comportementales par une analyse des expressions faciales de la douleur afin de réduire le risque de fausses évaluations. Si la gestion de la douleur reste la priorité des soignants après une intervention chirurgicale, plus de moyens devraient être mis en place pour tenter de réduire l'anxiété postopératoire. L'utilisation d'instruments de mesure fiables et valides est essentielle pour évaluer la douleur postopératoire des enfants, mais une stratégie multidimensionnelle par une mesure des comportements préopératoires et de l'anxiéte�� péri-opératoire des enfants et de leurs parents semble bénéfique aujourd'hui pour améliorer le retentissement négatif lié à la chirurgie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 101-108

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-44
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque Universitaire Historique de Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-44
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.