De la fonction à l'activité : de la spirométrie au test de marche de six minutes

par Helmi Ben Saad

Thèse de doctorat en Sciences du mouvement humain. Physiologie

Sous la direction de Zouhair Tabka et de Christian Préfaut.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Objectif : surmonter les difficultés d'application de la classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF) dans le domaine des explorations fonctionnelles respiratoires. Questions posées. A. Étude du "fonctionnement et des structures corporelles". 1) Chez un tabagique réalisant une pléthysmographie, quelle définition faut-il utiliser pour définir un déficit ventilatoire obstructif (DVO)? 2) Chez un tabagique ayant un DVO, quelle définition faut-il utiliser pour interpréter le test de réversibilité? 3) Comment se présente le profil spirométrique des fumeurs de narguilé? B. Étude de l'activité au niveau de l'individu : quelle norme faut-il utiliser pour interpréter la distance de marche de six minutes (Dm6) mesurée lors du test de marche de six minutes (TM6)? Méthodes. A. Étude du "fonctionnement et des structures corporelles" : mesures pléthysmographiques avant/après la prise d'un broncho-dilatateur chez des fumeurs de cigarettes et chez les fumeurs de narguilé. B. Étude de l'activité au niveau de l'individu : pratique de deux TM6 chez des enfants et des adultes sains, après évaluation de la parité, de la puberté et des données anthropométriques, socioéconomiques et spirométriques. Résultats. A. Étude du "fonctionnement et des structures corporelles". 1) La définition du DVO est recommandation dépendante. En effet, le pourcentage des fumeurs ayant un DVO varie de 45% à 56%. 2) La définition du test de réversibilité de l'obstruction bronchique est recommandation dépendante. En effet, le pourcentage des fumeurs ayant un DVO réversible varie de 24% à 50%. De même, la capacité vitale forcée (CVF), un simple paramètre mesuré pendant la même manoeuvre déterminant le volume expiré maximal à la première seconde (VEMS) recommandé par l'ATS/ERS mais "ignoré" par GOLD, est plus "réactive" que le VEMS et détecte plus de patients que le "VEMS seul". 3) 6% des fumeurs de narguilé ont un DVO proximal, 14% ont un DVO distal, 14% ont un déficit ventilatoire restrictif et 36% ont une hyperinflation alvéolaire statique. De même, la consommation du narguilé accélère le vieillissement pulmonaire. B. Étude de l'activité au niveau de l'individu : les normes de la Dm6 publiées ne sont pas applicables sur la population Nord africaine. Les normes établies sur la population locale expliquent 77% et 60% des variances de la Dm6, respectivement des adultes et des enfants Nord africains. Conclusion. A. Les divergences dans les définition du DVO et du test de réversibilité de l'obstruction bronchique sont un obstacle majeur au diagnostic précoce de la broncho-pneumopathie chronique obstructive, affecte les décisions de santé publique, et fausse les stratégies de planification. L'étude du narguilé fournit aux autorités sanitaires publiques des arguments valides pour lutter contre ce fléau. B. Les équations locales de référence de la Dm6, en enrichissant la banque mondiale des normes, dans laquelle le spécialiste pourra choisir en fonction de l'ethnie de son patient, permettent de surmonter les obstacles d'interprétation de l'incapacité.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (333 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 289-307

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-37
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-37
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008MON1T037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.