La dysfonction musculaire périphérique dans la bronchopneumopathie chronique obstructive : mécanismes cellulaires et implication du stress oxydant

par Delphine Delample

Thèse de doctorat en Sciences du mouvement humain

Sous la direction de Christian Préfaut et de Fabienne Durand.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'existence d'une dysfonction musculaire périphérique (DMP) est bien décrite chez les patients BPCO. Plusieurs facteurs contribuent à cette dysfonction mais les mécanismes ne sont pas tous clairement élucidés. La démarche scientifique de ce travail de thèse s'est donc inscrite dans l'identification des mécanismes biologiques et cellulaires qui contribuent à la DMP des sujets BPCO. Nos premiers résultats ont montré que la voie de la xanthine oxydase était une source de stress oxydant musculaire, et que l'inhibition de cette voie, et donc la diminution du stress oxydant musculaire, permettait de conserver certaines propriétés contractiles. Le stress oxydant serait donc impliqué dans l'altération de la fonction musculaire des patients BPCO. Dans un second temps, nous avons montré qu'il existait des anomalies de la fonction mitochondriale chez des patients BPCO comparativement à des sujets sains. De plus, ces anomalies sont en relation avec l'intolérance à l'effort observée chez ces patients. Les anomalies de la fonction mitochondriale contribue à l'apparition du stress oxydant musculaire qui, en provoquant des dommages oxydatifs, contribue à la DMP de ces patients. Enfin, nous avons évalué les effets d'un programme d'entraînement en endurance (PEE) comme thérapeutique pour améliorer la tolérance à l'effort des patients. Nos résultats montrent que l'amélioration de la fonction musculaire chez les patients BPCO et les sujets contrôlés après PEE passent par l'amélioration de la fonction mitochondriale. PEE induit une augmentation du stress oxydant musculaire chez les patients BPCO comparativement aux sujets sains, ce qui suggère que le stress oxydant musculaire est un facteur limitant de l'amélioration de la fonction musculaire chez les patients BPCO. Ce travail de thèse a donc permis d'élucider certains mécanismes biologiques et cellualires qui contribuent à la DMP des patients BPCO, ce qui ouvre le champs à de nombreuses perspectives de travaux de recherche.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 189-223

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-32
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-32
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.