Implication de Ruvbl2/Reptin dans l'initiation de la réplication de l'ADN

par Laure Gonzalez

Thèse de doctorat en Sciences chimiques et biologiques pour la santé. Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Marcel Méchali.

Soutenue en 2008

à Montpellier 1 , en partenariat avec Université de Montpellier I. Faculté de médecine (autre partenaire) .


  • Résumé

    Afin d'identifier de nouveaux facteurs potentiels de la réplication de l'ADN, une approche protéomique a été mise au point au laboratoire. Elle consiste en un crible différentiel de protéines qui se lient à la chromatine interphasique durant la mise en place des complexes de pré-réplication. Par spectrométrie de masse, des facteurs connus de la réplication ont été identifiés validant ainsi cette approche et aussi d'autres facteurs avec des rôles potentiels dans la réplication. Je me suis particulièrement intéressée à l'un d'entre eux : Ruvbl2/Reptin. Ruvbl2 et son partenaire Ruvbl1 sont très conservés chez les eucaryotes et sont essentiels à la viabilité de nombreux organismes. Ce sont des ATPases AAA+ et font partie de plusieurs complexes multiprotéiques impliqués dans diverses fonctions. Elles sont également associées à deux voies oncogéniques : β-caténine et c-myc. Leurs propriétés biochimiques ainsi que leur implication dans la prolifération cellulaire et le développement précoce ont suggéré un rôle potentiel pour les deux protéines dans la réplication. Dans le système des extraits d'oeufs de xénope, j'ai observé que Ruvbl2 s'associe à Ruvbl1 et que sa déplétion conduit à celle de Ruvbl1. Ruvbl2 se lie rapidement à la chromatine au temps de la formation des complexes de pré-réplication et reste associé à la chromatine au cours de la phase S. De plus, son recrutement sur la chromatine est dépendant de celui d'Orc2. Elle est requise pour la réplication de l'ADN chromosomique mais pas pour la synthèse d'un brin d'ADN complémentaire à partir d'une matrice M13 simple brin. Elle est aussi nécessaire au recrutement de CDC6 et du complexe MCM2-7 (probablement l'hélicase réplicative). En résumé, ces données suggèrent que Ruvbl2 est impliquée précocement dans le processus réplicatif dans un contexte non-transcriptionnel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (123 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 111-123

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-28
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque Universitaire Historique de Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.