Étude moléculaire et fonctionnelle de l'assemblage des sous-unités P2X à la membrane plasmique : caractérisation des interactions hétéromériques et oligomériques de la sous-unité P2X5 et mise en évidence de nouveaux complexes de signalisation associés au récepteur P2X2 dans les neurones

par Vincent Compan

Thèse de doctorat en Biologie - Santé. Neuroscience

Sous la direction de François Rassendren.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les récepteurs ionotropiques P2X activés par l'ATP extracellulaire sont formés par l'association de trois sous-unités au sein de complexes homo- ou hétéro-mériques. In vitro, de nombreuses interactions hétéromériques ont été proposées mais peu d'entre elles ont été validées in vivo. Durant ma thèse, nous avons caractérisé in vitro et in vivo de nouveaux complexes membranaires formés par les sous-unités P2X. Une partie de ce travail s'est focalisée sur la sous-unité P2X5. Cette sous-unité forme des récepteurs homotrimériques membranaires dont la conformation particulière de la boucle extracellulaire expliquerait leur faible expression fonctionnelle. In vitro, P2X5 interagit à la surface des cellules avec les sous-unités P2X2 ou P2X4. L'association P2X5/P2X2 a été confirmée sur des tissus natifs et la stoechiométrie des hétéromères déterminée. Enfin, les homomères P2X2 et P2X5 interagissent également au sein de complexes oligomériques. Après stimulation par l'ATP, les récepteurs P2X2/P2X5 présentent une cinétique lente de perméabilité aux larges cations et induisent l'apparition de blebs à la surface des cellules. Enfin, au sein des récepteurs P2X2/P2X5, les changements conformationnels de la queue C-Term de P2X2 induits par l'ATP sont bloqués. Dans ubne dernière partie, les complexes de signalisation associés au récepteur P2X2 ont été étudiés. Dans les neurones, P2X2 est associé à VILIP1 et à la synapsine2b. L'interaction VILIP1/P2X2 est constitutive mais subit un changement conformationnel coordonnée des deux protéines lors de l'application d'ATP. Ces résultats décrivent et caractérisent de nouveaux complexes protéiques membranaires comprenant les sous-unités P2X2 et/ou P2X5.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 155-168

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-19
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.