Dynamique adaptative de la cinétique myocardique : contribution des techniques ultrasonographiques à l'étude des dysfonctions ventriculaires gauches diastoliques

par Iris Schuster

Thèse de doctorat en Sciences chimiques et biologiques pour la santé. Chirurgie vasculaire, médecine vasculaire

Sous la direction de Michel Dauzat.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La diastole du ventricule gauche est une phase complexe et mal connue du cycle cardiaque. Les progrès récents de l'échocardiographie nous ont permis d'en étudier l'aspect temporel (le synchronisme ventriculaire, compromis chez les insuffisants cardiaques), et l'aspect fonctionnel (efficacité mécanique et hémodynamique, altérée au repos et à l'effort chez les patients infectés par le VIH). Étude 1 : Malgré ses bénéfices indiscutables chez les patients insuffisants cardiaques à QRS large, la stimulation biventriculaire connaît un taux de non réponse important que de nombreuses études échographiques ont tenté de rapporter à un asynchronisme mécanique systolique, beaucoup plus rarement diastolique. Nous avons étudié 116 patients insuffisants cardiaques par écho-Doppler tissulaire. La corrélation entre asynchronisme diastolique mécanique et électrique était faible. L'asynchronisme diastolique, plus fréquent que l'asynchronisme systolique, était isolé chez un tiers des patients. Dans la sous-population de 42 patients implantés d'un stimulateur biventriculaire, l'asynchronisme diastolique était moins bien corrigé que l'asynchronisme systolique, ce qui pourrait être une des causes de non réponse à la resynchronisation cardiaque. Études 2 et 3 : L'efficacité des multithérapies antirétrovirales a permis d'allonger l'espérance de vie des patients VIH+, au prix d'une cardiotoxicité à long terme probablement sous-estimée. Rares sont les études ayant recherché chez ces patients des anomalies cardiaques infracliniques. Nous avons étudié 26 patients VIH+ et 30 témoins par échocardiographie au repos et lors d'un test d'effort maximal. Une approche multiparamétrique nous a permis de démontrer une prévalence accrue d'anomalies infracliniques de la fonction diastolique chez ces patients, dont la capacité aérobie et le débit cardiaque à l'effort étaient réduits (notamment dans le sous-groupe présentant des anomalies diastoliques au repos) en l'absence de tout signe d'ischémie, avec une baisse de l'indice d'oxygénation tissulaire des muscles périphériques. Des facteurs cardiaques centraux et périphériques semblent donc impliqués dans l'intolérance à l'effort chez le patient VIH+ sous multithérapie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 184-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-5
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2008.MON-5
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008MON1T005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.