L'invention du multipartisme au Sénégal : (1974-2000)

par Arona Bathily

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Hubert Peres.

Soutenue en 2008

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Le pluralisme politique reste une donnée importante de l’évolution politique du Sénégal. Cette étude s’est donné pour ambition d’interroger la réalité du multipartisme en accordant une place importante à l’environnement social et politique de cette expérience singulière de démocratisation. Quels sont les facteurs, les acteurs et les contingences propres qui ont présidé à l’évolution de cet intervalle d’un quart de siècle ? A travers la saisie des relations entre le parti socialiste et l’opposition, entre ces derniers et les familles maraboutiques, la société civile, la presse privée, les syndicats et les mouvements étudiants, nous avons tenté de mettre en lumière le procès de l’invention du multipartisme. L’approche néo institutionnelle et stratégique de notre objet permet d’écarter le pluralisme politique des lices qui sont d’ordinaire les siennes. Ainsi, le coté informel de la construction multipartisane de la société sénégalaise a été mis en avant dans cette analyse expliquant les distorsions notées entre le statut de référence démocratique du Sénégal en Afrique et les multiples jeux en coulisses qui, en définitive, permettent de saisir les différentes trajectoires empruntées. Il apparaît aujourd’hui qu’un multipartisme superficiel à ses débuts peut trouver des ressources internes lui permettant de changer de gouvernements par la voix des urnes sans pour autant garantir la pérennité de la démocratisation. L’organisation de la compétition politique, si elle repose nécessairement sur les partis politiques, ne saurait être optimale sans l’implication effective d’institutions portant les intérêts des différentes franges de la société.

  • Titre traduit

    The invention of political pluralism in Senegal : (from 1974 to 2000)


  • Résumé

    Political pluralism remains an important item of the political evolution in Senegal. This study aims at questioning the reality of the multiparty system, by paying special attention to the social and political environment of this unprecedented experience. What are the factors, actors and appropriate contingencies at stake in such an evolution? Throughout a depiction of the relationships between the then governing socialist party and the opposition parties, between the latter and the spiritual chief families, the civil society, the private press, labor unions and student movements we tried to bring into light the process of the invention of the multiparty system in Senegal. This neo-institutional and strategic approach of our object allows us to show that political pluralism has been deterred from its main goal. Therefore, in order to explain the gap between the status of democratic reference of Senegal in Africa and the endless underground tricks, we chose stress the informal side of its political pluralism. This situation indeed enabled us to understand the various paths taken by this system. It seems today that a superficial multiparty system in its beginnings can find internal resources allowing it to change governments by way of ballot boxes without actually guaranteeing a genuine democratic society. If the organization of the political competition inevitably rests on political parties, it would never ever be optimal without the actual involvement of institutions whose main objective is to ensure that the interests of all fringes of the society are equally defended.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (421 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 355-370 (200 références)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : JTH 2008 BAT

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.