De la transition poisson-tétrapode à la radiation des tétrapodes anciens : apport des microstructures osseuses dans les reconstitutions paléobiologiques, paléoenvironnementales et les modalités évolutives

par Sophie Sanchez

Thèse de doctorat en Paléontologie

Sous la direction de Anick Abourachid et de Sébastien Steyer.

Le président du jury était Armand de Ricqlès.

Le jury était composé de Adrià Casinos, Gae͏̈l Clément, Martin Kundrat.

Les rapporteurs étaient Per Erik Ahlberg, Jason Anderson.


  • Résumé

    L’émergence des premiers tétrapodes et leurs radiations paléozoïques sont des événements majeurs dans l’histoire évolutive des vertébrés. Dans le cadre d’une approche paléohistologique et squelettochronologique, deux tristichoptérides, un tétrapode basal, douze temnospondyles, un embolomère et un seymouriamorphe ont été étudiés. Deux cents coupes histologiques et neuf scans ont été réalisés, décrits et interprétés à partir d’os longs. Les résultats montrent que les premiers tétrapodes ont hérité de modalités d’ossification déjà présentes chez les « poissons » sarcoptérygiens fossiles. Néanmoins, l’observation de patrons histologiques différents chez les tétrapodes anciens semble liée à l’influence de plusieurs facteurs : contraintes paléoenvironnementales (e. G. , taille de l’habitat, nourriture au sein des niches écologiques), contraintes paléoclimatiques (e. G. , température du milieu de vie, altitude, saisonnalité) et contraintes individuelles (e. G. , taille, développement somatique).

  • Titre traduit

    From the fish-tetrapod transition to the radiation of early tetrapods : study of the bone microstructures for a better understanding of palaeobiological and palaeoenvironmental reconstructions and evolutionary modalities


  • Résumé

    The emergence and Palaeozoic radiations of first tetrapods are major events in the evolutionary history of vertebrates. In the framework of a palaeohistological and skeletochronological approach, two tristichopterids, one basal tetrapod, twelve temnospondyls, one embolomere and one seymouriamorph were studied. Two hundred thin sections and nine scans were made, described and interpreted from long bones. The results show that first tetrapods have inherited ossification modalities, which had already existed in fossils ichthyan sarcopterygians. Nevertheless, several differences exist in histological patterns among non-amniotic fossil tetrapods and seem to result from the influence of different factors: palaeoenvironmental constraints (e. G. , size of the habitat, food available in ecological niches), palaeoclimatic constraints (e. G. , temperature, elevation, seasonality) and somatic constraints (e. G. , size, development).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en début de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2008 -- 34

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08 MNHN 0034
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.