Modification des voies de repliement d’une petite protéine riche en ponts disulfure : la toxine alpha de Naja nigricollis

par Grégori Gross

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Daniel Gillet et de André Ménez.

Le président du jury était Philippe Billiald.

Le jury était composé de Pascal Drevet.

Les rapporteurs étaient Alain Chaffotte, Jacques Chomilier.


  • Résumé

    Le repliement des protéines, dernière étape du processus d’expression de l’information génétique, demeure imparfaitement expliqué. Pendant ma thèse, j’ai étudié le repliement oxydant d’une petite protéine riche en ponts disulfure, la toxine  de Naja nigricollis. J’ai pu montrer que l’addition d’un acide aminé dans une boucle de la structure entraîne un ralentissement global du repliement in vitro causé par une permutation des intermédiaires productifs. L’étude en RMN des intermédiaires de repliement a permis de proposer une explication structurale à cette modification de comportement cinétique. Par ailleurs, pour tester l’importance de l’aspect vectoriel du repliement in vivo, j’ai développé une méthode ayant pour but de vectoriser le repliement in vitro. J’ai pu montrer qu’il est possible grâce à des anticorps dirigés contre la toxine  réduite d’inhiber son repliement oxydant, de lever cette inhibition et finalement de modifier sa voie de repliement.

  • Titre traduit

    Modification of the folding pathway of toxin alpha from Naja nigricollis : a small disulfide rich protein


  • Résumé

    Protein folding is the last stage of genetic expression. The mechanism by which proteins acquire their 3D structure remains poorly understood. During my project,. I showed that the addition of one residue in one loop of the structure of toxin  from Naja nigricollis slows its oxidative folding process down in vitro. This decrease in the folding rate is due to a switch of productive pathway. NMR analysis of folding intermediates enabled me to hypothesize a structural explanation for this kinetic modification. Additionally, in order to test the influence of vectorial folding on the folding of a small disulfide-rich protein in vitro, I developed a method using antibodies raised against various parts of the reduced protein. My results showed that one of these antibodies is able to inhibit the oxidative folding of toxin . This inhibition is reversible. Most interestingly, the use of this antibody modifies the folding pathway.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (167 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 161-167

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2008 -- 10
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.