Le denticulé, cet inconnu : les assemblages lithiques à denticulés du paléolithique moyen en Europe

par Angeliki Theodoropoulou

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Claire Gaillard et de Marie-Hélène Moncel.

Le président du jury était Jean-Paul Raynal.

Le jury était composé de Andreas Darlas, François Sémah, Luc Vallin.

Les rapporteurs étaient Marcel Otte, Manuel Vaquero Rodriguez.


  • Résumé

    Les assemblages du Paléolithique moyen à denticulés ne sont pas fréquents. L’étude comparative de tous les sites en Europe ayant livré une phase d’occupation riche en denticulés et l’étude détaillée des assemblages de 5 sites européens (abri Broullaud, grotte Tournal, abri Chadourne, abri Breuil et abri Romani) montre une grande diversité de ce type d’assemblage. Le contexte environnemental n’explique pas la forte fréquence des denticulés. En revanche, les supports des denticulés sont toujours plus épais, d’où parfois l’utilisation d’un « schéma opératoire » spécifique. La variabilité des types de denticulation est très grande et dans certains cas, il est envisagé que ces artefacts soient plutôt des nucléus ou le résultat de processus taphonomiques. De cela découle une nouvelle hypothèse : les caractères géographiques, stratigraphiques, technologiques et typologiques de ce type d’assemblages pourraient exprimer une forme de transition ponctuelle et régionale vers le Châtelperronien.

  • Titre traduit

    The Denticulate, this unknown : the denticulate lithic assemblages of the middle Palaeolithic period in europe


  • Résumé

    The assemblages with denticulates of the middle Palaeolithic period are not commons. The comparative study of all the sites in Europe with a phase of occupation rich in denticulates and the detailed study of 5 European sites (shelter Broullaud, cave Tournal, shelter Chadourne, shelter Breuil and shelter Romani) show a wide diversity of this type of assemblage. The environmental context does not explain the high frequency of the denticulates. In contrast, the blanks of the denticulates are always thicker, which presupposes the use of a specific « schéma opératoire ». The variability of the types of denticulation is very large and, in some cases, it is envisaged that these artefacts are cores or the result of taphonomic processes. A new hypothesis aims at explaining the existence of these assemblages: the

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (255 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 231-247.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2008 -- 02
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.