Etude théorique de la double ionisation de la couche L et K du béryllium par impact d'électrons rapides

par Marie Becher

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Boghos Joulakian.

Soutenue en 2008

à Metz .


  • Résumé

    Le mémoire présente une étude théorique sur la double ionisation (e,3e) de la couche L et la couche K du béryllium par impact d électrons rapides, réalisable dans les expériences de détection en coïncidence, qui permettent de sonder la corrélation électron-électron et d observer les mécanismes de la double ionisation. Une procédure de détermination de la section efficace multiplement différentielle est développée dans le cadre d une approche utilisant le premier terme de la série de Born représentant l interaction entre l électron projectile et la cible. Tous les électrons sont pris en compte et décrits par des fonctions d onde comportant différents degrés de corrélation. La fonction 3C est notamment utilisée pour décrire le double continuum des deux électrons éjectés. Le cas particulier de systèmes bi-électroniques doublement excités que représente l ion résiduel lors du processus de double ionisation de la couche K est par ailleurs analysé. Une partie importante du manuscrit est consacrée à la présentation des résultats montrant la variation de la section efficace multiplement différentielle pour différentes situations expérimentales et avec différentes fonctions d onde. Ceci permet d analyser les mécanismes de ce processus quantique complexe et l effet de la corrélation dans les états initial et final.

  • Titre traduit

    Theretical study of the L shell and K shell double ionization of beryllium by fast elcetron impact


  • Résumé

    The document presents a theoretical study of the L shell and K shell double ionization of beryllium by fast electrons, with the coincidence detection of the emerging particles, which represents one of the main tools to probe electron-electron correlation and to observe the mechanisms of the double ionization process. The determination of the fully differential cross section is presented in the frame of a procedure using the first term of the Born series representing the interaction between the incident electron and the target. All the electrons are taken into account. They are described by different more or less correlated wave functions for the bound electrons in the initial and final states, and for the double continuum of the two ejected electrons for which, the well known 3C function is applied. An important part of the document is devoted to the presentation of the results concerning the variation of the fully differential cross section in terms of the different experimental conditions and with different wave functions. This permits to analyse the mechanisms of this complex quantum process and the effect of the initial and final states correlation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.