Le développement durable à l'épreuve des mondes de l'entreprise : le cas Botanic

par Emmanuelle Dontenwill

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Emmanuelle Reynaud.

Soutenue en 2008

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse aux conflits d'intérêts qui émergent lors du processus d'intégration d'une stratégie de développement durable dans l'entreprise et à leurs formes de dépassement. Nous montrons que, sous des dehors très consensuels, la notion de développement durable révèle des conflictualités dès qu'elle fait l'objet d'interprétations pour sa mise en oeuvre. Nous présentons les apports et les limites de la littérature sur la responsabilité sociale de l'entreprise et sa déclinaison managériale : l'approche par les parties prenantes. Cette approche met au jour les conflits d'intérêts mais elle laisse en suspens la question de leurs résolutions. Pour étudier cette question, nous mobilisons la grille de lecture des économies de la grandeur et l'appliquons à la compréhension du processus de formulation et de mise en oeuvre de la stratégie de développement durable de l'enseigne de jardineries Botanic que nous avons suivi 4 ans dans le cadre d'une recherche action. A l'issue de ce travail théorique et empirique, nous proposons une modélisation du processus d'intégration d'une authentique stratégie de développement durable qui prend en considération les conflits d'intérêts et leurs modes de dépassement. Nous complétons l'approche par les parties prenantes dans une perspective socioconstructionniste. Enfin nous plaidons pour une septième cité afin de faire des économies de la grandeur une grille de lecture capable de prendre en charge le volet environnemental du développement durable

  • Titre traduit

    Sustainable development submitted to the worlds of the firm : the case of Botanic


  • Résumé

    This thesis is interested in the conflicts of interests which appear during the process of integration of a strategy of sustainable development in the company and in their forms of resolution. We show that the very consensual notion of sustainable development reveals conflicts as soon as it is the object of interpretations for implementation. We present the contributions and the limits of the literature on the corporate social responsibility and its managerial approach : the stakeholder theory. This theory brings to light the conflicts of interests but it leaves unresolved the question of their resolution. To study this question, we mobilize the work of Boltanski et Thevenot and apply it to the understanding of the process of formulation and implementation of the strategy of sustainable development of Botanic (garden centres). At the conclusion of this theoretical and empirical work, we propose a modelling of the process of integration of an authentic strategy of sustainable development which considers the conflicts of interests and their resolution forms. We complete the stakeholders approach in a socioconstructionniste perspective. Finally we plead for a seventh city, an ecological one, which seems useful to grasp the environmental aspects of sustainable développement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (391 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 339-352. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.