Le Limousin du premier Moyen-Age : recherches sur le Droit et la société du Ve au Xe siècles : une terre de romanité ?

par Carine Juillet

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Christian Lauranson-Rosaz.

Soutenue en 2008

à Lyon 3 .


  • Résumé

    La permanence d'un héritage antique en Gaule au-delà du Ve siècle a été montrée par de nombreuses études, particulièrement dans les provinces du Midi qu'elle a touchées avec force et où sa disparition n'a eu lieu que progressivement jusqu'à la fin du Xe siècle. Des sources comme le testament d'Yrieix invitent à se demander si le Limousin du 1er Moyen Âge a connu lui aussi des institutions héritées de Rome et des modes de pensée empreints de romanité. Replacer la région dans le contexte historique offre d'abord l'occasion d'observer l'attitude des Limousins face aux événements, de voir s'ils avaient le sentiment de partager des valeurs communes avec l'ensemble des Méridionaux. L'étude de la règle de droit et de l'exercice de la justice permet ensuite de découvrir si un héritage antique est perceptible dans les pratiques de la vie quotidienne. Il s'agit bien évidemment de se poser la question de la connaissance du droit romain, de sa transmission, de son utilisation, mais aussi de s'interroger sur le mode de résolution des conflits. Se demander si un legs de l'Antiquité peut être perçu dans les institutions limousines conduit enfin à l'étude des structures qui encadrent le territoire. Il faut se pencher d'une part sur les structures foncières et essayer de voir si le mode d'exploitation en vigueur ressemble à celui décrit dans d'autres régions du Midi. C'est alors l'occasion de s'intéresser aux travailleurs de la terre et notamment à la question de l'esclavage antique ou aux colliberti. Des sources de nature diverse laissent entrevoir d'autre part des structures publiques formant une emprise qu'il faut tenter de cerner.

  • Titre traduit

    The Limousin of the first Middle Age : Research into the law and the society from Vth until Xth century : A land of romanity ?


  • Résumé

    The permanency of an antique inheritage in Gaule beyond the Vth century has been proved by various studies, especially in the South provinces, hit by more strength and where its extinction happends only progressively until the end of Xth century. Sources like the Yrieix's testament lead to wonder if Limousin of the first Middle Age was also aware of institutions acquired from Rome and forms of thinking stamped with romanity. Positioning the region into the historical context offers at first the occasion to observe the attitude of the Limousin people facing the events, in order to see if they had the feeling to common values with the others southern peoples. The study of the rule of law and the exercise of justice enables as a follow to discover if an antique inheritage is detected in the usual practices and everyday life. This means of course to rise the question about the knowledge of roman law, its transmission, its utilisation but also to investigate about the way of resolving conflicts. Knowing whether a legacy of the Antiquity can be perceived in the limousine institutions leads finally to the study of structures surrounding the territory. This leads on one hand to study the land structures and to find out if the current running method is similar to the one described in other southern regions. This is the opportunity to pay attention to the farm workers and particularly at the antique slavery question and at the colliberti. Various of all laid sources leads on the other hand to public structures having over an ascendancy to try to understand.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (897 f.)
  • Annexes : Sources p. 19-48. Bibliogr. p. 49-103.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.