Le pilotage du processus intégré d'innovation de service au sein des multinationales : le cas France Télécom

par Hela Chebbi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Emmanuelle Reynaud.

Soutenue en 2008

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Un consensus semble se dégager autour de l'importance de l'intégration des connaissances des filiales pour proposer des services à forte composante technologique (SAFCT) simultanément sur plusieurs marchés étrangers (Subramaniam, 2006). La thèse soutenue est que cette démarche s'inscrit dans le cadre d'une stratégie transnationale basée sur un processus intégré d'innovation. Nous avons mené une investigation empirique longitudinale (deux ans) au sein du groupe de télécommunications France Télécom. La discussion des résultats, par rapport au cadre conceptuel mobilisé, montre que le pilotage du processus intégré d'innovation requière la prise en compte de trois dimensions : la stratégie organisationnelle, la stratégie d'innovation de service et la stratégie internationale. Pour la première, une configuration organisationnelle hybride, de type « adhocratie à produits liés » semble être plus adaptée pour les multinationales. Pour la stratégie d'innovation, l'implication des filiales dès le début du processus est indispensable. Afin de proposer des services multi-pays, les activités de mobilisation et d'opérationnalisation méritent d'être menées conjointement par la maison mère et ses filiales. Dans ce cadre, quatre types de connaissances locales sont à intégrer : les besoins, les contraintes, les résultats et les connaissances commerciales. Les deux premiers s'inscrivent dans un contexte d'échange (complémentarité additive). Le troisième type est essentiellement transféré dans un cadre de collaboration (complémentarité séquentielle). Finalement, l'analyse témoigne de l'utilité de mettre en œuvre une stratégie internationale différente selon que le transfert de connaissances s'inscrive dans un contexte d'échange ou de collaboration. Cette étape descriptive a été complétée par une analyse croisée des résultats obtenus. Un « framework », composé d'un ensemble de propositions (six épistémiques, treize conceptuelles et vingt opératoires), guidera les stratèges et les managers des multinationales dans le pilotage des processus d'innovation.

  • Titre traduit

    Carrying out an integrated innovation process inside multinationals : the case of France Telecom


  • Résumé

    A consensus exist around the importance of the integration of subsidiarie's knowledge to propose services with elevated technological components (SWETC) simultaneously on several overseas markets (Subramaniam, 2006). The steady thesis is that this iniative joins within a transnational strategy based on an integrated process of innovation. We led a longitudinal empirical investigation ( two years) within the multinational France Telecom. The discussion of the results shows that the conduction of such process requires taking into account three different factors : the organizational strategy, the strategy of service innovation and the international strategy. For the first one, a hybrid organizational configuration, such as the " adhocratic with linked products” seems to be more adapted for multinationals. For the innovation strategy, the involvement of subsidiaries from the beginning of the process is necessary. To propose multi-country services, the mobilization and opérationnalisation activities deserve to be collectively led by the headquarters and subsidiaries. In this frame, four types of local knowledge can be integrated : needs, constraints, results and commercial knowledge. Both first ones join a context of exchange ( additive complementarity). The third type is essentially transferred in a frame of collaboration (sequential complementarity). Finally, the analysis testifies of the utility to implement a different international strategy as the transfer of knowledge joins a context of exchange or collaboration. This descriptive stage was completed by a crossed analysis of the obtained results. A "framework", based on a set of propositions (six epistemic, thirteen theoritical and twenty operational), will drive the strategists and the managers of multinationals in the management of the innovation process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (467p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en 2011
  • Annexes : Bibliogr. p. 393-416

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.