Structuri Hibride în artă

par Ionela Magdalena Predescu

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Jacques Wunenburger et de Sorin Alexandrescu.

Soutenue en 2008

à Lyon 3 en cotutelle avec l'Universitatea Bucuresti .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Hybrid structures in arts


  • Résumé

    L'aire visuelle abordée dans ce travail est configurée du point de vue théorique par les diverses contributions de la philosophie postmoderne: les nouvelles théories de l'identité (le sujet compris comme processus de subjectivation - alternative à la mort textuelle de l'auteur); les nouveaux modèles temporels (la différance derridienne, le rhizome deleuzien) ; l'intertextualité généralisée, l'immanence et l'univocité comme alternatives à la fin métaphysique de I'art. D'autres concepts ont été empruntés aux travaux des critiques poststructuralistes américains (Rosalind Krauss, Craig Owens, Douglas Crimp): tendances allégoriques et indexicales, ruines du musée, informe, champ élargi de l'art. Le travail de recherche dans quelques archives de spécialité à Bucarest (Musée National d'Art Contemporain (MNAC), Centre International d'Art Contemporain (CIAC), Union des Artistes (UAP)) a déterminé ma familiarisation avec un certain type de culture visuelle et la sélection du matériel adéquat pour les analyses. J'ai retrouvé dans I'art contemporain roumain les tendances de l'art contemporain mondial : structures de type palimpseste, fragmentation, accumulation, durée, transgression des catégories esthétiques traditionnelles, marques indexicales, dissémination des signes, disparition du référent. Enfin, les travaux découverts dans quelques archives consultées et celles récupérées de - quelques expositions, me permettent des spéculations concernant l'existence dans I'art roumain contemporain d'un filon néo -conservateur du postmodemisme qui fonctionne par appropriation d'images de l'histoire de I'art.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 194-205

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.