"Le chinois" aux Etats-Unis dans les imaginaires américains et chinois aux XIXe et Xxe siècles

par Maud Cena

Thèse de doctorat en Études sur l'Asie et ses diasporas

Sous la direction de Gregory B. Lee.

Soutenue en 2008

à Lyon 3 .


  • Résumé

    L'émigration chinoise vers les Etats-Unis commence au XIXe siècle, période instable en Chine, sur les plans politiques, sociaux, et économiques. Les Chinois partent principalement de la province de Guangdong, afin de chercher du travail et de faire fortune. A l'époque naissent les premières représentations de l'Amérique et de l'expérience chinoise aux Etats-Unis dans l'imaginaire chinois. En Amérique, les immigrants chinois et leurs descendants doivent faire face au racisme et à l'exclusion. La Chine et les Chinois sont représente��s de manière négative à travers un grand nombre de stéréotypes dans l'imaginaire américain. En réponse à cela, les Chinois s'organisent socialement, et on voit apparaître les premières Chinatowns. Exclus politiquement par une véritable loi anti-Chinois aux Etats-Unis, de nombreux témoignages, issus du peuple ou des membres de l'élite, retranscrivent l'image du Chinois dans les imaginaires. Cette représentation évolue à travers l'histoire et des évènements majeurs, tels que la seconde guerre mondiale ou encore la proclamation de la République Populaire de Chine, qui vont provoquer de grands changements au sein de la communauté chinoise des Etats-Unis. Tantôt exclus, tantôt considérés comme les membres de la minorité modèle, ce n'est qu'à partir des années mille neuf cent soixante que les Américains d'origine chinoise, appelés Chinese Americans, affirment leur double héritage culturel. Ils se représentent et s'auto-définissent, afin de modifier leur image, dans les imaginaires, chinois et américains.

  • Titre traduit

    «The Chinese» in the USA in Nineteenth - and Twentieth - Century American and Chinese Imaginaries


  • Résumé

    Chinese emigration to the United States began in the nineteenth century, during a politically, economically and socially unstable period in China's history. The Chinese left mainly from Guangdong province, to find work and prosperity. At that time, the first representations of America and the Chinese experience in the United States appeared in the Chinese imaginary. However, in America, Chinese immigrants and their descendants had to face both racism and exclusion. China and the Chinese were represented in a negative way through a great number of stereotypes in the American imaginary. In response, the Chinese organized themselves socially, and the first Chinatowns appeared. Excluded politically by an anti-Chinese law in the United States, many testimonies from ordinary Chinese people or members of their elite represented the depiction of Chinese in the U. S. In American and Chinese imaginaries. This representation evolved throughout history and major events such as World War II and the proclamation of the People's Republic of China, caused major changes within the Chinese community of the United States. Sometimes excluded, sometimes regarded as members of a "model minority", it was not until the 1960s that Americans of Chinese origin, known as "Chinese Americans", claimed their dual cultural heritage, representing and defining themselves, in order to change their image in both Chinese and American imaginaries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (568 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 545-568

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.