L'assemblée galloise et la question de l'environnement : de l'identité nationale à la construction politique

par Stéphanie Bory

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Alain Suberchicot.

Soutenue en 2008

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Nationalisme et écologisme revêtent une signification particulière au pays de Galles, nation annexée à l'Angleterre depuis 1536, aux ressources longtemps exploitées. Ces mouvements se rapprochent au fil des années et leurs aspirations se concrétisent, après une lutte acharnée, avec la création, en 1998, de l'Assemblée nationale pour le pays de Galles, organe élu soumis, par son texte fondateur, à l'obligation d'appliquer le développement durable dans sa politique. L'Assemblée, à partir de 1999, définit un projet afin de transformer une société industrielle déliquescente en un monde ne��o-rural fondé sur une économie moderne, reposant essentiellement sur le tourisme et les nouvelles technologies. Il s'agit d'établir, non seulement de nouveaux programmes, mais aussi une autre forme de gouvernance, dans le but d'affirmer la singularité galloise et de faire connaître, grâce à sa politique environnementale, le pays de Galles sur la scène européenne. Après huit années d'existence, l'Assemblée peut dresser un premier bilan de son action, a priori mitigé aux yeux des Gallois, guère intéressés pour l'instant par leur institution. Ses efforts pour réformer la société et imposer le pays de Galles sur le plan international ne semblent pas avoir réellement porté leurs fruits.

  • Titre traduit

    The National Assembly for Wales and the Environment from national identity to political construction


  • Résumé

    Since its annexation by England in 1536, Wales' natural resources have been systematically exploited for the economic benefit of its more powerful neighbour. As a result, nationalism and environmentalism have taken on a special meaning in Wales. Indeed, the two movements have become increasingly intertwined over the years, until, following a long and bitter struggle, Welsh aspirations materialized in 1998 in the creation of the National Assembly for Wales, an elected body bound by its founding text to pursue a policy of sustainable development. Since 1999, the National Assembly has defined a strategy that seeks to turn a decaying industrial society into a neorural showpiece based on a modern economy, relying mainly on tourism and new technologies. Its aim is to establish a new way of governing in order to assert Welsh identity and promote Wales on the European stage through its environmental policy. After two terms' work, it is now possible to make a preliminary assessment of the National Assembly's policy. From the perspective of inside Wales, it would appear that the people are hardly interested in their new government at all, and to the extent that they are, they seem to be generally disappointed with its decisions, in particular its energy policy. Seen from the outside, the Assembly's efforts to reform Welsh society and forge a new role for the country on the international stage have not been particularly successful either.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(593 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 423-479 p. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.