宮本常一 : un ethnographe folkloriste, infatigable marcheur à la recherche de l'identité japonaiseMiyamoto Tsunéichi

par Alexandre Mangin

Thèse de doctorat en Japonais

Sous la direction de Jean-Pierre Giraud.

Soutenue en 2008

à Lyon 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Miyamoto Tsunéichi : a folklore ethnographer,tireless walker looking for the Japanese identity


  • Résumé

    Ce travail entend présenter la vie et l'oeuvre du folkloriste Miyamoto Tsunéichi qui permit à la minzokugaku, fondée par Yanagita Kunio d'entrer dans la modernité en insistant particulièrement sur le travail de terrain. En étudiant son parcours et sa formation, nous montrons comment s'est constitiié académiquement cette science nouvelle. Cette analyse épistémologique est suivie d'une présentation des thèmes majeurs de l'oeuvre miyamotienne qui ont pour point commun de s'interroger sur ce que sont les Japonais, et plus particulièrement les classes populaires, notamment rurales. L'auteur essaie de montrer, notamment par le recours à l'Histoire tout autant que par des observations d'ordre sociologique et des recherches sur le "patrimoine", comment la ruralité a nourri l'identité et la culture des Japonais, et observe le déclin de la vie à la campagne du fait de l'exode rural. Parmi les buts de cette discipline, l'aspect moral n'aura pas su enrayer un processus qui semble aujourd'hui encore irréversible. En revanche, l'aspect descriptif illustré par la richesse de l'oeuvre de Miyamoto nous fournit aujourd'hui une base de données sans précédent sur les cultures populaires du Japon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (363 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 252-292

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.