Economie et biologie aux Etats-Unis (1950-1982) : l'ambivalence d’un lien

par Clément Levallois

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Potier.

Soutenue en 2008

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Nous identifions une double nature du lien entre économie et biologie, qui conduit à une appréciation double de la relation interdisciplinaire. Certains économistes concevaient leurs recherches comme le développement d'une méthode (une "métaphore constitutive") plutôt que d'un sujet défini. Les frontières disciplinaires leur apparaissaient alors comme relativement arbitraires, et les analogies entre modèles économiques et biologiques étaient le signe que la métaphore était robuste. En second lieu, des économistes s'intéressaient à la biologie simplement comme réservoir de concepts utiles pour faire avancer la compréhension de thèmes économiques sur lesquels ils travaillaient. Le lien interdisciplinaire n'avait alors de valeur qu'à cet égard ; les contacts avec les biologistes n'étaient pas activement poursuivis. C'est ce lien plus faible de l'économie à la biologie qui semble mener aux développements les plus fructueux, en raison de son ancrage dans des problématiques intradisciplinaires à la pertinence empirique plus évidente.


  • Résumé

    We highlight the double nature of the relationships between economics and biology, which leads to a double appreciation of these interdisciplinary exchanges. On the one hand, some economists perceived their work as consisting primarily in the development of a research method (a "constitutive metaphor") rather than of a definite subject matter. Disciplinary frontiers appeared then to be relatively arbitrary and analogies between economic and biological models meant that the metaphor had a wide reach. On the other hand, a number of economists were interested in biology because it supplied concepts that were useful to advance the understanding of pre-identified economic problems. Interdisciplinary relations were valued according to this criterion and contacts with biologists were not further pursued. This weaker link between economics and biology led to more fruitful results, because of its intradisciplinary foundations in problems with a more obvious empirical dimension.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (275 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 231-260. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.