Dramaturgie de l'estomac : l'obsession du manger dans le théâtre de George Tabori

par Andreas Franz Ernst Häcker

Thèse de doctorat en Lettres et arts. Etudes théâtrales/Etudes germaniques

Sous la direction de Bernadette Bost et de Michel Pruner.

Soutenue en 2008

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Manger est un acte existentiel. Le motif nourricier marque en particulier le théâtre de George Tabori. Fauves, sensuelles, intimistes, palimpsestes, autobiographiques et comiques, ses pièces et mises en scène remuent "les tripes" des comédiens et des spectateurs. S'inspirant de Bertolt Brecht, Lee Strasberg et de la gestalt-thérapie, Tabori travaille avec ses comédiens sur la mémoire sensorielle et émotionnelle en introduisant des aliments concrets pendant les répétitions. La faim et la mélancolie se concentrent dans Les Cannibales (1968) que 'auteur dédie à son père mort à Auschwitz. Cette pièce perturbante commémore la Shoah. Elle évoque la famine dans les camps et les obsessions culinaires des déportés se rassurant par la "masturbation d'estoma". Tabori juxtapose les récits des survivants – le témoignage de Primo Levi est sa source principale – aux passages bibliques, shakespeariens (Roi Lear et Titus Andronicus) et aux recettes de cuisine. Le refus de la nourriture est un motif central dans Artistes de la faim (1977) du théâtre laboratoire de Brême qui dramatise la nouvelle de Kafka. La démarche de la troupe taborienne suscite une vive discussion politique et esthétique. Le maire adjoint à la culture interdit l'expérience collective des comédiens ayant entamé un jeûne pour sonder le personnage kafkaïen qui s'abstient de manger. Dans sa dernière pièce Gesegnete Mahlzeit (2007), Tabori réchauffe trois textes, il dessine des personnages insatiables en quête du bonheur. La pièce comporte trois scènes de repas : le dernier petit-déjeuner de Franz Kafka et son amante Milena, un déjeuner d'affaires et le dernier repas de Don Juan qui reçoit une prostituée constipée.

  • Titre traduit

    The dramatic art of eating : the food obsession in the theatre of George Tabori


  • Résumé

    Eating is an existential act. Food is a particular feature of George Tabori's theatre. His autobiographical and comic plays and performances are aimed at upsetting the actors and spectators' guts in an untamed, sensual, intimate, multilayered way. Inspired by Bertolt Brecht, Lee Strasberg and the Gestalt-therapy, Tabori works with his actors on sensual and emotional memory introducing real food during rehearsals. He focuses on hunger and melancholy in The Cannibals (1968) dedicated to his father who died in Auschwitz. This disturbing Holocaust memory play shows starvation in the death camps and the culinary obsessions of the deportees trying to find comfort in "stomach masturbation". Tabori juxtaposes the accounts given by Holocaust survivors. Primo Levi's testimony is his main source as are biblical texts, Shakespearian scenes (King Lear and Titus Andronicus) and kitchen recipes. Refusing food is one of the main themes in Hunger Artists (1977), a short story by Kafka, staged by the Bremer Theaterlabor. During the preparation of this play, Tabor's group invokes an acrimonious esthetical and political discussion. The actors had started fasting in order to understand Kafka's Hunger Artist, who refuses to eat, but were forbidden by the deputy-mayor in charge of culture to continue this collective experiment. In his last play Gesegnete Mahlzeit (2007), Tabori "heats up" three texts which portray insatiable characters in search of happiness. The play is made of three scenes depicting meals: Franz Kafka's last breakfast with his lover Milena, a business lunch and Don Juan's Last Supper with a constipated prostitute.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (741 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 693-737

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.