L'école laïque pour une République sociale ? : crises et controverses dans la politique scolaire française, 1900-1914

par Frédéric Mole

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jacqueline Gautherin.

Soutenue en 2008

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'oeuvre scolaire de la Troisième République, notamment le combat pour la laïcisation de l'école, a d'abord reposé sur un relatif consensus républicain. Mais au début du XXe siècle, cette unité et cette force, bien qu'à leur apogée, ne masquent plus les profondes dissensions internes au camp républicain. Face aux conservateurs, les socialistes, les radicaux-socialistes et les instituteurs syndicalistes développent, de différentes manières, l'idée que l'école laïque doit désormais être porteuse de nouvelles formes d'émancipation de nature sociale. À quelles mises en crise de l'idéal laïque les critiques républicaines de gauche procèdent-elles ? Comment la visée d'une République sociale a-t-elle suscité de nouvelles conceptions de l'école ? Comment sont nés l'espérance et le pari que cette institution pourrait contribuer à dépasser le conservatisme social et à réaliser la justice dans la société ? En se fondant sur un corpus composé principalement de périodiques pédagogiques, syndicaux et politiques, et de comptes rendus de congrès, la thèse analyse les tensions et les controverses mobilisant divers réseaux d'acteurs. Elle examine les différentes conceptions d'une école démocratique : 1. Une école de la critique qui préparerait des acteurs capables de penser et de refonder l'ordre social ; 2. Une école des producteurs visant une adaptation du curriculum scolaire au monde du travail et au local ; 3. Une école unique qui, rompant avec le cloisonnement des ordres d'enseignement, libèrerait l'individu de son origine sociale. Elle vise enfin à comprendre les fondements politiques et les visées sociales de ces conceptions, ainsi que leurs tensions.

  • Titre traduit

    Secular schooling for a social Republic ? : crisis and controversies in French school policy, 1900-1914


  • Résumé

    The school reforms of the Third Republic in France, in particular the secularisation of schools, initially rested on a relative consensus among the Republicans. But at the beginning of the 20th century, although this unity and strength was at their height, the deep internal dissensions within the republican camp could not be masked. Opposing the Conservatives, the Socialists, the Radical socialists and the primary school teacher trade unionists developed, in different ways, the idea that secular schooling from then on should convey new forms of social emancipation. In what ways did left-wing republican criticisms of the secular ideal contribute to this crisis ? How did the aim of a social Republic give rise to new conceptions of schooling ? How were hopes raised to believe that this institution could help overcome social conservatism and contribute to social justice ? The thesis, based mainly on a corpus of educational, unionist, and political periodicals as well as congress reports, explores the tensions and controversies within various networks. It examines the various conceptions of a democratic primary school: 1. An "école de la critique" – or a school of criticism – which would prepare pupils to be able to conceive and build a new social order ; 2. An "école des producteurs"– or a school for future production – which would adapt the school curriculum to the world of work and local realities; 3. An "école unique" or a unified school, which breaking away from the traditional divisions of primary and secondary schools, with would release the individual from his or her social origins. Finally, the thesis seeks to understand the political bases and the social aims of these conceptions, as well the inherent tensions.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Presses universitaires de Rennes à Rennes et par Institut national de recherche pédagogique à Lyon

L'école laïque pour une République sociale : controverses pédagogiques et politiques (1900-1914)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (548 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 487-510. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Presses universitaires de Rennes et par Institut national de recherche pédagogique à Rennes

Informations

  • Sous le titre : L'école laïque pour une République sociale : controverses pédagogiques et politiques (1900-1914)
  • Dans la collection : Histoire
  • Détails : 1 vol. (365 p.)
  • ISBN : 978-2-7535-1196-5978-2-7342-1199-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 337-356. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.