Les addictions à l’adolescence : de la transmission psychique transgénérationnelle à la figuration du traumatisme cumulatif

par Richard Durastante

Thèse de doctorat en Psychologie. Psychopathologie et psychologie clinique

Sous la direction de Bernard Duez.

Soutenue en 2008

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L’adolescence réactive les traumatismes parentaux et bouscule les pactes et contrats narcissiques familiaux. Les parents se retrouvent ainsi confrontés en direct aux deuils non faits des générations précédentes. Le transgénérationnel brouille et embrouille les places en famille et l’ordre des générations. Il devient alors urgent de préserver le lien familial coûte que coûte, ce qui donne lieu à des configurations familiales où il est impossible de se séparer et de s’individuer. Le mécanisme de rétorsion qui se met en place à l’encontre de l’adolescent accentue chez lui le bouleversement pulsionnel déjà inhérent au pubertaire. Les parents désigneraient l’adolescent comme figure de l’intrus, dont le corps-soma deviendrait pour la famille un mode de figuration de leur trop plein d’excitations inhérent à la transmission traumatique d’une souffrance impensable. Le traumatisme passerait d’une génération à l’autre par un ensemble de relations inadéquates qui se tisse, dès l’origine, entre les objets parentaux et l’enfant, donnant ainsi lieu à un traumatisme cumulatif. L’addiction, avec ou sans produit, serait ainsi pour l’adolescent un mode de figuration cumulatif de la croissance progressive des excès d’excitations, qui s’originent dans cet ensemble de relations inadéquates s’étendant sur une longue période, de l’enfance à l’adolescence, qui caractérisent le traumatisme cumulatif, ce dernier pouvant être considéré comme un vecteur de répétitions transgénérationnelles. La répétition des agirs addictifs pourrait augmenter la potentialité figurative qui se construit et s’amplifie peu à peu, à partir du cumul traumatique engendré par une telle répétition, et de ses après-coups.

  • Titre traduit

    Adolescent addiction: from transgenerational psychic transmission to the representation of cumulative trauma


  • Résumé

    Adolescence reactivates parental trauma and disrupts narcissistic pacts and contracts existing in the family. Parents find themselves directly confronted with previous generations’ unresolved mourning. These transgenerational phenomena blur and mix up the place of each family member within the family and the order of the different generations. At that time it becomes urgent to protect by any means family ties, thus creating family configurations in which separation or the acquisition of one’s own identity become impossible. The retaliation mechanism which develops against the adolescent increases the turmoil of the drives that are already inherent to puberty. The parents designate so to speak the adolescent as an embodiment of the intruder, his body-soma becoming for the family a means of representing their excessive arousal, excessive arousal inherent to the traumatic transmission of an inconceivable suffering. The trauma is passed on, one might say, from one generation to another by a set of inadequate relationships interwoven from the beginning between the parental objects and the child. This would give rise to a cumulative trauma. Addiction, whether it be to a substance or not, would thus be for the adolescent a cumulative means of embodying the gradual development of the excessive arousal, springing from this set of inadequate relationships which have been in place from childhood to adolescence and are characteristic of the cumulative trauma, vector of transgenerational repetition. Repetitive addictive acting out could increase the figurative potentiality which has gradually been building up and developing from the traumatic accumulation induced by such repetition and its after effects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (376 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 361-372. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.