Élaboration de colloïdes à partir de polysaccharide en émulsion inverse : application comme vecteurs de biomolécules

par Fabrice Brunel

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Thierry Delair.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’objectif de ce travail est d’élaborer des nanoparticules de polysaccharide utilisables comme vecteurs d’antigènes (protéines, peptides, ADN…). Dans ce cas les particules doivent assurer le transport et la protection de la protéine ou de l’acide nucléique. Le chitosane est un polymère biocompatible, biodégradable et non toxique, l'action immuno-adjuvante du chitosane et ces propriétés d’adhésion mucosale ont également été reconnues ce qui le rend très intéressant pour des applications biomédicales. Par ce travail nous avons mis au point un procédé de gélification physique des gouttelettes de solutions aqueuse de chitosane dispersées dans une huile. L’émulsification est réalisée à l’aide d’un dispositif ultrasonore, bien adapté aux synthèses an laboratoire et qui permet d’obtenir des tailles submicroniques. Un courant gazeux d’ammoniaque venant lécher la surface de l’émulsion permettra d’augmenter le pH afin de gélifier le polymère en solution dans la phase dispersée. Après avoir isolé et caractériser les nanogels colloïdaux obtenus, leur fonctionnalisation avec des protéines a été réalisés

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 183-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/182bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.