Effet de l'exercice sur les concentrations d'androgènes chez la jeune femme : analyse de traces dans les urines : mise au point d'une phase d'extraction à base d'empreinte moléculaire

par Marie-Laure Bayle Alpin

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Marie-Florence Grenier-Loustalot.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La consommation frauduleuse de nandrolone est détectée dans les urines par la présence de ses métabolites isomères norandrostérone et norétiocholanolone. Afin de contrôler si, chez la femme, une activité sportive peut être responsable de l'augmentation de leurs productions endogènes, ainsi que de celles de la déhydroépiandrostérone et de l'androstérone, une méthode d'analyse urinaire faisant intervenir trois extractions sur phase solide suivies d'une analyse par GC-MS a été mise au point. Une correction des concentrations brutes en analytes a été appliquée par rapport au taux de créatinine, marqueur de la dilution des urines. Le traitement statistique des résultats obtenu à partir de 400 urines n'a montré aucun effet de l'exercice sur les concentrations en métabolites de la nandrolone, mais un effet modéré de l'exercice aérobie sur les concentrations en androstérone. Le statut hormonal des individus (phase du cycle menstruel et prise de contraceptif) a également été évalué. Une amélioration de l'extraction a été ensuite proposée par la synthèse d'une phase stationnaire polymérique à impression moléculaire (MIP). Le MIP a été synthétisé dans des conditions favorisant la mise en place d'interactions non covalentes avec l'androstérone, ces mêmes interactions étant ensuite mises à contribution dans la rétention de la norandrostérone et de ses isomères lors de la percolation d'un échantillon sur la phase d'extraction. Conduisant à des résultats prometteurs, la technique semble intéressante en vue de l'analyse de traces de métabolites de la nandrolone grâce à une amélioration de la sélectivité de la méthode globale d'analyse

  • Titre traduit

    Exercice influence on androgens concentrations in females : trace analyses in urine and development of a molecularly imprinted solid phase extraction


  • Résumé

    The illegal consumption of nandrolone is determined by the detection of its metabolites, norandosterone and noretiocholanolone, in urine samples. A three-extraction-step method followed by GC-MS analysis was developed in order to assess the influence of physical exercise on their endogen concentrations, as well as on the steroids dehydroepiandrosterone and androsterone, in female urine samples. Data collected from 400 urines were corrected with the creatinine level of the samples, representative of urine dilution, and statistically evaluated. Only a moderate influence of long term exercise on androsterone levels was shown, and no effect on nandrolone metabolites was demonstrated. Hormonal status was also investigated by the evaluation of oral contraceptive intake and menstrual cycle phase effects on the analyte concentrations. A new stationary phase, based on molecularly imprinted polymers (MIP), was synthesised to improve the selectivity of nandrolone metabolite extractions. Non covalent interactions were established between the MIP and androsterone, the template molecule. Theses interactions were used to adsorb nandrolone metabolites and extract them from the sample during percolation on solid phase extraction cartridge. Specific adsorption was observed with the use of an appropriate solvent and the results show the potential for the trace analysis of these metabolites in anti-doping testing

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (268 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de parties

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/221bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.