Catalyseurs monométalliques ou bimétalliques à base de Ru et Au pour l'oxydation de composés organiques dans l'eau

par Ngoc Dung Tran

Thèse de doctorat en Chimie. Catalyse

Sous la direction de Claude Descorme.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Gold based mono and bimetallic catalysts in the catalytic wet air oxidation of organic compounds


  • Résumé

    Des catalyseurs à base d’or supportés sur TiO2, CeO2, ZrO2 et CexZr(1-x)O2 ont été préparés par dépôt-précipitation, utilisant différents agents de précipitation. L’influence des principaux paramètres de préparation sur la formation de nanoparticules d’or (concentration initiale du précurseur, pH, mode de lavage, mode de séchage, prétraitement…) a été étudiée. Ces catalyseurs sont actifs dans l’oxydation voie humide catalytique (OVHC) de composés modèles, tels l’acide succinique, l’acide acétique et le phénol. L’or métallique (Au0) est vraisemblablement l’espèce la plus active dans cette réaction. Toutefois, ces catalyseurs se désactivent dans les conditions de la réaction. Les raisons de cette désactivation sont à la fois l’oxydation superficielle des particules d’or, l’adsorption d’espèces carbonées à la surface du catalyseur et l’agglomération des particules d’or. L’utilisation de supports stables, permettant de renforcer les interactions métal-support, ou encore l’ajout d’un second métal (Ru) afin de bénéficier de l’effet d’alliage au sein de nanoparticules bimétalliques n’amène aucune amélioration sensible

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 p.)
  • Annexes : Références bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/184bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.