Fonctionnalisation d’une silice avec des silanes de surface : de particules supportées de métaux des groupes 8-10 vers l’obtention d’hydrures mononucléaires

par Romain Berthoud

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Christophe Copéret.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ru(COD)(COT) se greffe sur une silice fonctionnalisée avec des groupements SiMe2H par une liaison directe Si-Ru, qui empêche la formation de particules métalliques lors du traitement sous H2 à haute température (300/500 °C) et conduit à la formation d’hydrures mononucléaires (SiO)SiMe2RuH3 (avec (SiO)SiMe2RuCp à 300 °C). Contrairement aux particules, (SiO)SiMe2RuH3 hydrogène sélectivement les oléfines par rapport aux aromatiques, et hydrogénolyse les alcanes par des étapes élémentaires impliquant un seul centre métallique. Cette approche a également permis la préparation de clusters «nus» stabilisés par liaison Si-Ru, soit par le greffage de Ru3(CO)12 suivi d’une étape de décarbonylation, soit par réactions successives de (SiO)SiMe2RuH3 avec Ru(3-C3H5)2(COD) suivies d’ étapes d’hydrogénolyse. Finalement, le greffage de Pt(COD)2 sur les fonctionnalités SiMe2H suivi d’une hydrogénolyse à 300 °C conduit à la formation de composés trinucléaires [(SiO)SiH2PtHx]3. Cette stratégie conduisant à la formation de composés de faible nucléarité peut certainement être transposée à d’autres métaux de transition des groupes 8-10


  • Résumé

    Silica surfaces functionalised with silanes, e. G. SiMe2H groups, allow the grafting of Ru(COD)(COT) via a stable Si-Ru bond which avoids the growth of particles upon treatment under H2 up to 500 °C, thus yielding (SiO)SiMe2RuH3 (along with (SiO)SiMe2RuCp at 300 °C). Compared to ruthenium particles, (SiO)SiMe2RuH3 selectively hydrogenates alkenes over aromatics, and catalyses the hydrogenolysis of alkanes with different elementary steps involving a single metal centre. Additionally, this approach was successfully used to generate bare clusters attached by Si-Ru bonds through either grafting of Ru3(CO)12 on SiMe2H groups followed by decarbonylation or successive reactions of (SiO)SiMe2RuH3 with Ru(3-C3H5)2(COD) followed by hydrogenolysis at high temperatures. Finally, trinuclear Pt species [(SiO)SiH2PtHx]3 was prepared by grafting of Pt(COD)2 on SiMe2H groups followed by hydrogenolysis at 300 °C. This promising strategy yielding species of low nuclearity can be most probably extended to other late transition metals

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (289 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 269-284

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/123bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.