Intégration d’un bouchon du trajectographe au silicium de l’expérience CMS au LHC et étude du potentiel de découverte de résonances se désintégrant en paires de quarks top

par Éric Chabert

Thèse de doctorat en Physique des particules

Sous la direction de Stéphane Perries et de Didier Contardo.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .

  • Titre traduit

    Silicon tracker end cap of the CMS experiment at LHC and study of the discovery potential for resonances decaying in top quark pairs


  • Résumé

    La première partie de cette thèse porte sur l’intégration d’un bouchon du trajectographe au silicium de l’expérience CMS. Les procédures mises en œuvre et les tests qui ont permis d’aboutir à la qualification du système de détection sont présentés dans ce document. La deuxième partie est dédiée à la recherche de nouvelle physique dans le secteur du quark top. Une des voies les plus prometteuses consiste à rechercher une résonance dans la distribution en masse invariante des paires de quarks top. Une analyse réalisée en simulation complète dans le canal lepton+jets montre qu’à l’échelle du TeV, des processus de quelques centaines de fb à 1 pb pourraient être observés lors des premières années de prises de données.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (233 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 229-233

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/220bis
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Centrale de Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008/CHA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.