Étude in vitro du transfert intestinal des fusariotoxines majeures : interactions avec les transporteurs membranaires de la famille ABC

par Jonathan Tep

Thèse de doctorat en Physiologie

Sous la direction de Sylvaine Lecoeur.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    In vitro study of major fusariotoxins intestinal transfert : interactions with membrane transporteurs of the ABC family


  • Résumé

    Le déoxynivalénol (DON), le nivalénol (NIV) et la zéaralénone (ZEA) sont des fusariotoxines qui contaminent plein champ une large variété de céréales. La principale voie d’exposition humaine et animale étant orale, les fusariotoxines doivent traverser l’intestin pour pénétrer dans l’organisme et provoquer leurs effets toxiques. L’étude in vitro du transfert du DON et NIV par les cellules Caco-2 montre que ces toxines sont efficacement absorbées par diffusion passive et secrétées activement par les transporteurs d’efflux ABCB1 et ABCC2. L’exposition 72h des cellules intestinales Caco-2 et LS174T à la ZEA entraîne respectivement une induction des gènes ABCC2, ABCG2, et ABCB1, ABCC1. La ZEA cependant n’induit ni la quantité ni l’activité des protéines correspondantes. La prise en charge des fusariotoxines, contaminants inévitables de l’alimentation, par les transporteurs ABC pourrait entraîner par compétition la modification de l’absorption d’autres substrats de ces transporteurs

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (134 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 108-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/82bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.