Les élèments transposables, marqueurs de différenciation génétique des populations d'Anopheles gambiae

par Caroline Esnault

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Christian Biémont.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Anopheles gambia est, en Afrique subsaharienne, l'un des principaux vecteurs du plasmodium, le parasite responsable du paladisme. De nouvelles stratégies de lutte contre cette maladie, telles que la construction de moustiques génétiquement modifiés résistants au plasmodium, sont actuellement en cours de mise au point. Une telle stratégie nécessite une connaissance approfondie du génome et de la structuration des populations d'anophèles. Le polymorphisme d'insertion de trois élèments transposables (ET) a été utilisé afin de rechercher des structurations existant au sein des populations naturelles d' An. Gambiae. Les résultats montrent qu'une forte différenciation génétique divise l'espèce selon deux formes moléculaires, M et S, qui ségrègent dans les populations africaines. Ces résultats renforcent l'hypothèse d'une spéciation en cours entre les deux formes moléculaires. La localisation sur les chromosomes d'insertions caractéristiques de chacune des formes moléculaires suggèrent que les régions génétiquement différenciées ne concernent pas seulement les quelques régions des chromosomes X et 2L considérées comme des îlots de spéciation dans de pécédentes études, mais s'étendent sur une large partie du génome. L'activté transcriptionnelle des trois ET diffère entre les tissus et entre les populations. Ces résultats soulignent l'importance des régulations tissus-spécifiques et populations-spécifiques de l'expression de ces ET. Les variations d'expression ne montrent pas de corrélation directe avec la forme moléculaire, mais plutôt avec le nombre de copis d'éléments, suggérant que les caractéristiques des génomes liées à la forme moléculaire n'entraînent pas l'apparition d'un profil d'expression spécifique de ces formes

  • Titre traduit

    Transposable elements, markers of genetic differentiation in Anopheles gambiae populations


  • Résumé

    In Sub-Saharan Africa, Anopheles gambiae is one of the principal vectors of plasmodium, the malaria parasite. New strategies to eradicate this disease, like the construction of a genetically modified mosquito resistant to the plasmodium, are currently being developed. These strategies need a deep knowledge of the genome and population structure of anopheles. Insertion polymorphism of three transposable elements (TE) has been used to detect the structure in An. Gambiae natural populations. Results show that a high genetic differentiation divides the species in two molecular forms, M and S, that segregate in African populations. These results reinforce the hypothesis of an undergoing speciation between the molecular forms. Localization on chromosome arms of insertions characteristic of each molecular form suggests that differentiation concerns a large part of the genome, where as previous studies limit the differentiated regions to some regions on chromosomes X and 2L. Transcriptional activity of the three TE differs between tissues and between populations. These results highlight the importance of tissues-specific and population-specific regulation ways of TE expression. The expression variation does not show any correlation with molecular forms, but seems to be correlated with copy number, suggesting that genome characteristics related to the molecular forms do not lead to a specific expression pattern

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (87 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 62-72

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/79

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008LYO10150
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.