Caractérisation moléculaire de la protéine prion pathologique dans des formes atypiques d'encéphalopathies spongiformes subaiguës transmissibles chez les petits ruminants

par Jean-Noël Arsac

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire

Sous la direction de Thierry Baron.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Nous avons entrepris l’étude d’isolats de tremblante atypique chez les petits ruminants depuis 2002, date à laquelle l’appartenance de ces isolats au groupe des maladies à prion était encore incertaine. Nos travaux ont permis l’identification et la caractérisation de la protéine prion pathologique par Western blot et ont révèle un profil moléculaire unique, identique au profil d’isolats inhabituels de tremblante NOR98 décrits en Norvège en 2003. Ces caractéristiques, inchangées après transmission sur souris transgéniques ovinisées (TgOvPrP4), montrent un mécanisme de clivage de la protéine original. La transmission de la maladie aux souris TgOvPrP4 indique que la transmission sur ce modèle est liée à 2 facteurs synergiques : niveau d’expression de la PrPc et génotype de l’isolat inoculé. Ces résultats suggèrent que les isolats de tremblante atypique/NOR98 constituent une seule famille d’ESST et révèle des similitudes entre la tremblante atypique et certaines ESST humaines non acquises

  • Titre traduit

    Molecular characterisation of pathological prion protein in atypical transmissible spongiform encephalopathies in small ruminant


  • Résumé

    Atypical scrapie, suspected to be a TSE, has been investigated by Western blot method for characterisation of the PrPres, genetic analysis of prnp gene and transmission experiments in mice: TgOvPrP4, C57Bl/6. With TeSeE® Western blot all isolates (including NOR98) and TgOvPrP4 positive inoculated mice shared a unique biochemical signature originating from the presence of 2 products cleaved at both N and C sides of the protein and 1 product uncleaved or marginally cleaved. The genetic factors involved in susceptibility suggested a higher susceptibility of AHQ and AF141RQ animals, as earlier data from NOR98 scrapie. Transmission only succeeded in TgOvPrP4 mice and was strongly influenced by two factors acting synergistically: the PrPc expression levels of inoculated transgenic mice and the prnp genotypes of the animal at the source of atypical scrapie. Data are consistent with the hypothesis of a single TSE agent for atypical scrapie/NOR98 sharing similarities with some rare TSE in humans.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 142-176

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/212bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.