Étude du ligand TRAIL et ses récepteurs dans la prostate normale et pathologique reliée au statut hormonal

par Marie Reveiller

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Renée Grataroli.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'hormonothérapie permet une régression du cancer de la prostate métastatique par apoptose des cellules tumorales. L'évolution inéluctable de la maladie vers un stade hormono-indépendant et apoptose-résistant souligne l'importance de l'étude des gènes androgéno-sensibles impliqués dans l'apoptose de la prostate normale et pathologique, tels que le ligand TRAIL et ses récepteurs DR4 et DR5 pro et, DcR1 et DcR2 anti-apoptotiques. Nous rapportons une corrélation entre la régulation du récepteur DcR2, le statut hormonal et l'apoptose dans la prostate de rat et dans la lignée humaine hormonosensible de cancer prostatique, LNCaP. Nous montrons que l'expression de DcR2 joue un rôle régulateur de l'apoptose TRAIL-induite dans la cellule LNCaP. Enfin, dans un modèle de cancer prostatique humain hormonosensible greffé chez la souris nude traitée par un anti-androgène nous montrons l'expression des récepteurs au TRAIL, et de certains gènes renseignant sur la relation entre croissance tumorale et statut hormonal

  • Titre traduit

    Study of TRAIL ligand and receptors in normal and cancer prostate related to hormonal state


  • Résumé

    Hormonotherapy is used to control metastatic prostate cancer by apoptosis induction. However, tumours will always escape to androgen deprivation leading to apoptosis resistance. This explains the importance of studying relations between androgen sensitive genes involved in prostate apoptosis. In this thesis, we focused on TRAIL ligand and its death (DR4, DR5) and decoy receptors (DcR1, DcR2). We show an androgen regulation of DcR2 receptor expression in rat ventral prostate and in androgen-sensitive prostate carcinoma cell line LNCaP. We report that hormone modulation of DcR2 expression plays a role as a regulator of TRAIL-induced apoptosis in LNCaP cells. Finally, we report the TRAIL-receptors expression in an experimental model of human prostate cancer xenografted in mice with an anti-androgen treatment. In this model we report also androgen sensitive genes expression to understand the relation between tumour growth and hormonal background

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (268 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 233-268

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/85bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.